zoom
Arc en Cello - Sextuor du Parvis - De l'ombre à la lumière - Théâtre Galli - 17h

Arc en Cello - Sextuor du Parvis - De l'ombre à la lumière - Théâtre Galli - 17h

    Partager sur :

- Trio à cordes en Ut Mineur Op.9 n°3 de Ludwig Van Beethoven.

Oeuvre extrêmement condensée où domine un sombre pathos, avec un premier mouvement « Allegro con spirito » dramatique, où l’importante coda affiche une sorte de dépessimisme passionné.

- Quatuor n°1 (Sonate à Kreutzer) de Leoš Janácek.

Inspiré du roman de Tolstoï, ce quatuor est composé en octobre 1923. Janácek l’aborde comme un opéra sans paroles, un drame psychologique où chaque instrument peut être une voix, devient personnage.

- Sextuor n°1 en Si bémol Majeur Op. 18 nommé « Sextuor du Printemps » de Johannes Brahms.

Première grande partition de musique de chambre, écrite l’été 1860, surnommée « sextuor du Printemps », d’inspiration pleine de fraîcheur, tendrement poétique. Oeuvre respirant pleinement le bonheur inaltéré de la jeunesse.

Des œuvres d’une grande intensité et profondeur qui ont marqué ces siècles ; parcourant les périodes du classique au romantique.

https://www.theatregalli.com/programmation/actualite/arc-en-cello-sextuor-du-parvis-de-lombre-a-la-lumiere.html?no_cache=1


Discipline:

Ville: Sanary-sur-mer

Date: 14 mars 2021.



Catégories :

Retour
- Trio à cordes en Ut Mineur Op.9 n°3 de Ludwig Van Beethoven. Oeuvre extrêmement condensée où domine un sombre pathos, avec un premier mouvement « Allegro con spirito » dramatique, où l’importante coda affiche une sorte de dépessimisme passionné. - Quatuor n°1 (Sonate à Kreutzer) de Leoš Janácek. Inspiré du roman de Tolstoï, ce quatuor est composé en octobre 1923. Janácek l’aborde comme un opéra sans paroles, un drame psychologique où chaque instrument peut être une voix, devient personnage. - Sextuor n°1 en Si bémol Majeur Op. 18 nommé « Sextuor du Printemps » de Johannes Brahms. Première grande partition de musique de chambre, écrite l’été 1860, surnommée « sextuor du Printemps », d’inspiration pleine de fraîcheur, tendrement poétique. Oeuvre respirant pleinement le bonheur inaltéré de la jeunesse. Des œuvres d’une grande intensité et profondeur qui ont marqué ces siècles ; parcourant les périodes du classique au romantique. https://www.theatregalli.com/programmation/actualite/arc-en-cello-sextuor-du-parvis-de-lombre-a-la-lumiere.html?no_cache=1