zoom
Beep it, le plus pop des disques à danser.

Beep it, le plus pop des disques à danser.

    Partager sur :

Echappés du groupe toulonnais d’indie-pop, Twin Apple, Gaby et Niko vouent tous les deux une passion à l’électro vintage et aux vieux synthétiseurs. Ils viennent de former le duo ‘Beep It’ et finalisent ce qui sera, selon leur formule,« le plus pop des disques à danser ». L’été dernier, j’ai adoré leur live au Rockorama festival et je leur ai immédiatement proposé d’intégrer Toolong Records, bien que leur projet soit a priori assez éloigné de l’esthétique du label. Grâce à Cité des Arts, je leur pose aujourd’hui les 5 questions que j’aurais du leur poser à l’époque.

 

Les garçons, pourquoi ce nom ‘Beep it’ ?

La réflexion autour du nom de notre projet fut aventureuse. Le côté Lo-FI nous a séduit immédiatement. C’est aussi le nom d’un de nos synthés et à la fois un clin d’oeil au musicien Cornélius.


Cela ne vous dérange pas d’être le seul groupe d’électro dans un label de pop ?

Non cela nous ne préoccupe pas, car il est difficile pour nous de concevoir des styles musicaux qui s’opposent entre eux. Notre musique reste pop, puis on joue dans Twin Apple, donc…


Pour vous, quel est le meilleur synthétiseur vintage ?

Celui que l’on ne possède pas encore ! On est un peu collectionneur. Moog, Korg, Arp difficile  à dire. Du moment que cela sonne. Pour le titre « Computer » on a utilisé quasiment un seul synthé, un Roland Juno 60.


Votre musique est très cinématographique. C’est voulu ?

Oui l’image reste une source d’inspiration inépuisable. Les films de 60 à 80 qui ont accompagné  notre enfance et les BO qui l’ont bercée. On peut citer des compositeurs mais il en manquera évidemment : François de Roubaix, Mancini, Morricone…


Pouvez-vous nous parler de votre actu ?

Nous sortons donc bientôt notre premier album : Le plus pop des disques à danser, sur le label Toolong, et nous allons faire quelques dates pour accompagner cette sortie. Nous sommes en formule très légère, on peut jouer (presque) partout.

 

Le clip de « Computer » est sorti fin décembre.

Alexandre Telliez-Moreni / Toolong Records

 

Site de Toolong Records

 

 


Discipline: Articles, Musique,



Catégories : Articles, Musique,

Retour

Echappés du groupe toulonnais d’indie-pop, Twin Apple, Gaby et Niko vouent tous les deux une passion à l’électro vintage et aux vieux synthétiseurs. Ils viennent de former le duo ‘Beep It’ et finalisent ce qui sera, selon leur formule,« le plus pop des disques à danser ». L’été dernier, j’ai adoré leur live au Rockorama festival et je leur ai immédiatement proposé d’intégrer Toolong Records, bien que leur projet soit a priori assez éloigné de l’esthétique du label. Grâce à Cité des Arts, je leur pose aujourd’hui les 5 questions que j’aurais du leur poser à l’époque.

 

Les garçons, pourquoi ce nom ‘Beep it’ ?

La réflexion autour du nom de notre projet fut aventureuse. Le côté Lo-FI nous a séduit immédiatement. C’est aussi le nom d’un de nos synthés et à la fois un clin d’oeil au musicien Cornélius.


Cela ne vous dérange pas d’être le seul groupe d’électro dans un label de pop ?

Non cela nous ne préoccupe pas, car il est difficile pour nous de concevoir des styles musicaux qui s’opposent entre eux. Notre musique reste pop, puis on joue dans Twin Apple, donc…


Pour vous, quel est le meilleur synthétiseur vintage ?

Celui que l’on ne possède pas encore ! On est un peu collectionneur. Moog, Korg, Arp difficile  à dire. Du moment que cela sonne. Pour le titre « Computer » on a utilisé quasiment un seul synthé, un Roland Juno 60.


Votre musique est très cinématographique. C’est voulu ?

Oui l’image reste une source d’inspiration inépuisable. Les films de 60 à 80 qui ont accompagné  notre enfance et les BO qui l’ont bercée. On peut citer des compositeurs mais il en manquera évidemment : François de Roubaix, Mancini, Morricone…


Pouvez-vous nous parler de votre actu ?

Nous sortons donc bientôt notre premier album : Le plus pop des disques à danser, sur le label Toolong, et nous allons faire quelques dates pour accompagner cette sortie. Nous sommes en formule très légère, on peut jouer (presque) partout.

 

Le clip de « Computer » est sorti fin décembre.

Alexandre Telliez-Moreni / Toolong Records

 

Site de Toolong Records