zoom
Charlie Maurin - Favoriser et accompagner l'émergence.
zoom
Charlie Maurin - Favoriser et accompagner l'émergence. Charlie Maurin - Favoriser et accompagner l'émergence.

Charlie Maurin - Favoriser et accompagner l'émergence.

    Partager sur :

Musique

Auditions régionales - Le Live - Toulon - Samedi 15 janvier 2022

 

Charlie travaille à la programmation et à l'accompagnement artistique à la SMAC départementale Tandem. Il est également en charge de l'antenne régionale des Inouïs du Printemps de Bourges Crédit Mutuel. Il nous présente ce dispositif de promotion des artistes émergents.

 

Comment fonctionne ce dispositif ?


C’est un dispositif de repérage des artistes émergents en France lié au Festival du Printemps de Bourges. Les artistes sélectionnés se produisent sur le festival Les Inouïs, pendant toute la durée du Printemps de Bourges, le rendez-vous de la filière Musique, avec des programmateurs, des labels... J’ai la charge de l’antenne PACA à laquelle participe le PAM, Pôle des Acteurs de la Filière Musicale (PAM), sur la partie production et événement. Je choisis le jury composé de professionnels de la région, tourneurs, labels, programmateurs, éditeurs ou médias. Il y a aussi un conseiller artistique des Inouïs qui représente leur vision. Réseau Printemps, l’association qui gère les Inouïs s’appuie sur des antennes dans toute la France. Nous faisons un appel à candidature en octobre. Nous en avons reçu cette année cent cinquante-quatre, et nous avons retenu huit candidats, plus un artiste corse, qui participeront aux auditions régionales, deux soirées concert, filmées, à Marseille et à Toulon. Celle de Toulon est organisée par Tandem, la SMAC pour laquelle je travaille. Puis nous choisirons nos projets préférés et irons les défendre devant le jury national. En février nous annoncerons les artistes sélectionnés, puis les aiderons à se préparer avec des résidences, du coaching, sur leur communication...

 

Quels sont les critères de sélection ?


C’est un dispositif dirigé vers l’émergence, donc nous favorisons les projets récents, peu exposés, avec une certaine singularité, et un potentiel d’évolution. L’artistique prime, mais nous souhaitons également avoir une certaine représentativité des différentes catégories de musique. Nous avons une catégorie Rock-Pop-Métal-Folk, une Hip hop-Funk-Soul, une Pop Urbaine, une Musique Electronique, et une Chanson-World. L’année dernière, le groupe gagnant de la région était Euteïka, et l’année d’avant Parade, groupe de post-punk que Tandem a programmé sur le Rade Side. Je suis toujours étonné de la qualité des candidatures. Trente ou quarante projets pourraient être sélectionnés. Le choix est difficile.

 

Qui sont les groupes en lice cette année ?


Nous avons retenu Docile en chanson, une jeune chanteuse avec une pop assez moderne et une très belle voix, Joe Keita en world, un chanteur avec une voix très marquée, Sweet Street Opera en pop, un mélange afro-pop très surprenant, avec un vrai tube selon moi et 97Alphon$o en hip hop avec un très bon morceau. Ces artistes vont jouer le 14 janvier à Marseille. Ici, le 15, nous aurons Nicolas Torracinta, un artiste corse avec un projet folk, un très bon chanteur, sorte de Nick Drake avec de très beaux morceaux et de bons arrangements que j’ai hâte de voir sur scène. Aussi G L I T C H avec un rock post punk, un peu shoegaze, un trio marseillais, que nous avons aussi programmé sur Rade Side. KLS fait un hip hop assez surprenant, entre Renaud et Jul, et un bon morceau : "Rue des oubliés". Trampqueen, la varoise de la sélection, fait du hip hop, une sorte de trap assez barrée et très intéressante. Fred Skitty propose une electro pop très années 80, assez efficace, avec un chouette univers. Accompagner l’émergence c’est aller vers des projets nouveaux, donc ça peut être risqué. Beaucoup des projets qui s’inscrivent sont déjà accompagnés par des SMAC, mais il ne faut pas favoriser que ces projets-là. La sélection est audacieuse cette année avec des projets très neufs.

 

Fabrice Lo Piccolo

Janvier 2022

 

 
 


Discipline: Articles, Musique, Événements



Catégories : Articles, Musique, Événements

Retour

Musique

Auditions régionales - Le Live - Toulon - Samedi 15 janvier 2022

 

Charlie travaille à la programmation et à l'accompagnement artistique à la SMAC départementale Tandem. Il est également en charge de l'antenne régionale des Inouïs du Printemps de Bourges Crédit Mutuel. Il nous présente ce dispositif de promotion des artistes émergents.

 

Comment fonctionne ce dispositif ?


C’est un dispositif de repérage des artistes émergents en France lié au Festival du Printemps de Bourges. Les artistes sélectionnés se produisent sur le festival Les Inouïs, pendant toute la durée du Printemps de Bourges, le rendez-vous de la filière Musique, avec des programmateurs, des labels... J’ai la charge de l’antenne PACA à laquelle participe le PAM, Pôle des Acteurs de la Filière Musicale (PAM), sur la partie production et événement. Je choisis le jury composé de professionnels de la région, tourneurs, labels, programmateurs, éditeurs ou médias. Il y a aussi un conseiller artistique des Inouïs qui représente leur vision. Réseau Printemps, l’association qui gère les Inouïs s’appuie sur des antennes dans toute la France. Nous faisons un appel à candidature en octobre. Nous en avons reçu cette année cent cinquante-quatre, et nous avons retenu huit candidats, plus un artiste corse, qui participeront aux auditions régionales, deux soirées concert, filmées, à Marseille et à Toulon. Celle de Toulon est organisée par Tandem, la SMAC pour laquelle je travaille. Puis nous choisirons nos projets préférés et irons les défendre devant le jury national. En février nous annoncerons les artistes sélectionnés, puis les aiderons à se préparer avec des résidences, du coaching, sur leur communication...

 

Quels sont les critères de sélection ?


C’est un dispositif dirigé vers l’émergence, donc nous favorisons les projets récents, peu exposés, avec une certaine singularité, et un potentiel d’évolution. L’artistique prime, mais nous souhaitons également avoir une certaine représentativité des différentes catégories de musique. Nous avons une catégorie Rock-Pop-Métal-Folk, une Hip hop-Funk-Soul, une Pop Urbaine, une Musique Electronique, et une Chanson-World. L’année dernière, le groupe gagnant de la région était Euteïka, et l’année d’avant Parade, groupe de post-punk que Tandem a programmé sur le Rade Side. Je suis toujours étonné de la qualité des candidatures. Trente ou quarante projets pourraient être sélectionnés. Le choix est difficile.

 

Qui sont les groupes en lice cette année ?


Nous avons retenu Docile en chanson, une jeune chanteuse avec une pop assez moderne et une très belle voix, Joe Keita en world, un chanteur avec une voix très marquée, Sweet Street Opera en pop, un mélange afro-pop très surprenant, avec un vrai tube selon moi et 97Alphon$o en hip hop avec un très bon morceau. Ces artistes vont jouer le 14 janvier à Marseille. Ici, le 15, nous aurons Nicolas Torracinta, un artiste corse avec un projet folk, un très bon chanteur, sorte de Nick Drake avec de très beaux morceaux et de bons arrangements que j’ai hâte de voir sur scène. Aussi G L I T C H avec un rock post punk, un peu shoegaze, un trio marseillais, que nous avons aussi programmé sur Rade Side. KLS fait un hip hop assez surprenant, entre Renaud et Jul, et un bon morceau : "Rue des oubliés". Trampqueen, la varoise de la sélection, fait du hip hop, une sorte de trap assez barrée et très intéressante. Fred Skitty propose une electro pop très années 80, assez efficace, avec un chouette univers. Accompagner l’émergence c’est aller vers des projets nouveaux, donc ça peut être risqué. Beaucoup des projets qui s’inscrivent sont déjà accompagnés par des SMAC, mais il ne faut pas favoriser que ces projets-là. La sélection est audacieuse cette année avec des projets très neufs.

 

Fabrice Lo Piccolo

Janvier 2022