zoom
Christian Lepine - Soutenez les Restos du Var

Christian Lepine - Soutenez les Restos du Var

    Partager sur :

26.01 - Le Show des Restos du Var - Casino Joa - La Seyne-sur-Mer

Nouvelle année, nouvelles résolutions. Et si nous aidions plus notre prochain ? Vous avez l’occasion, grâce aux Restos du Coeur de la Seyne, de le faire en vous divertissant : allez donc au concert caritatif qu’ils organisent le 26 janvier, avec plus de trente artistes présents.

Comment fonctionnent les Restos de La Seyne ?

Nous agissons pour les Restos du Cœur du Var. Au niveau national, nous cherchons environ trois millions d’euros pour faire face à la baisse des dons. Nous avons dans notre département vingt centres de distribution et sept cent bénévoles. L’année dernière nous avons reçu vingt mille personnes et distribué un million de repas. Au niveau national c’est cent trente millions de repas, pour un million de bénéficiaires. Dans notre centre de la Seyne, nous en sommes à la troisième semaine de distribution sur seize et avons dépassé les cinq cent familles inscrites, plus que l’année dernière. La population que nous recevons est pour moitié des personnes seules, avec de plus en plus de personnes âgées, beaucoup de femmes seules retraitées ou de jeunes femmes avec enfants. Nous faisons face à une baisse de dotations de la Banque Alimentaire européenne, qui distribue les surplus agricoles. Nous avons donc une augmentation du nombre de bénéficiaires et une baisse de ressources. Nous fonctionnons principalement grâce aux dons et aux recettes de la tournée des Enfoirés. Nos centres sont hébergés par les municipalités, qui mettent à disposition gratuitement les locaux, sauf dans cinq communes varoises. Ici, la mairie nous prête les locaux et un camion pour aller nous approvisionner. Nous sommes quarante-quatre bénévoles.

Quelles sont vos différentes actions ?

Nous faisons de l’aide alimentaire, de la distribution de vêtements, de vaisselle, de produits bébés, et de l’aide à la personne : nous aidons les gens à sortir de la précarité, notamment au niveau administratif afin d’accéder à leurs droits. Nous faisons aussi des actions avec les écoles pour récupérer des jouets et des chocolats : cette année, trois cent quatre-vingt enfants ont pu en profiter. Nous venons d’organiser des événements à La Seyne et Ollioules avec le soutien de la RATP et Naval Group pour récolter des jouets. Les Rockeurs ont du cœur nous ont aussi donné cinquante cadeaux pour les enfants. Nous organisons aussi une grande collecte alimentaire nationale au mois de mars, devant les magasins, qui a rapporté dans le Var l’année dernière cent cinquante tonnes de denrées, dont vingt-trois à La Seyne. Cela nous sert à faire fonctionner les Restos l’été. Nous estimons servir quarante pour cent des gens dans la précarité. Nous faisons également de la maraude, aide itinérante, trois fois par semaine.

Vous organisez un concert de soutien...

Il aura lieu le dimanche 26 janvier de 17h à 20h. Nous avons plus de trente artistes, de tous styles. Ce sont des groupes professionnels locaux qui viennent bénévolement. L’entrée est à vingt euros, et tout est reversé aux Restos de la Seyne. La mairie nous met gratuitement à disposition la salle du Casino Joa. L’entrée est gratuite pour les moins de seize ans accompagnés.

Comment peut-on vous aider ?

On peut verser des dons, et nous recherchons des bénévoles. Nous sommes quarante-quatre ici, mais tout le monde n’est pas présent en permanence. Dans une journée, nous voyons passer environ deux-cent quarante familles. Certains commerçants, dont vingt boulangeries, nous aident. Nous venons de mettre en place un accord avec Leclerc Lery, qui nous donne des produits avec une date de péremption du jour. Metro nous donne également des produits. Mais la logistique est importante. Nous avons besoin d’un camion supplémentaire, d’un algeco pour stocker...


Discipline: Articles, Musique,



Catégories : Articles, Musique,

Retour

26.01 - Le Show des Restos du Var - Casino Joa - La Seyne-sur-Mer

Nouvelle année, nouvelles résolutions. Et si nous aidions plus notre prochain ? Vous avez l’occasion, grâce aux Restos du Coeur de la Seyne, de le faire en vous divertissant : allez donc au concert caritatif qu’ils organisent le 26 janvier, avec plus de trente artistes présents.

Comment fonctionnent les Restos de La Seyne ?

Nous agissons pour les Restos du Cœur du Var. Au niveau national, nous cherchons environ trois millions d’euros pour faire face à la baisse des dons. Nous avons dans notre département vingt centres de distribution et sept cent bénévoles. L’année dernière nous avons reçu vingt mille personnes et distribué un million de repas. Au niveau national c’est cent trente millions de repas, pour un million de bénéficiaires. Dans notre centre de la Seyne, nous en sommes à la troisième semaine de distribution sur seize et avons dépassé les cinq cent familles inscrites, plus que l’année dernière. La population que nous recevons est pour moitié des personnes seules, avec de plus en plus de personnes âgées, beaucoup de femmes seules retraitées ou de jeunes femmes avec enfants. Nous faisons face à une baisse de dotations de la Banque Alimentaire européenne, qui distribue les surplus agricoles. Nous avons donc une augmentation du nombre de bénéficiaires et une baisse de ressources. Nous fonctionnons principalement grâce aux dons et aux recettes de la tournée des Enfoirés. Nos centres sont hébergés par les municipalités, qui mettent à disposition gratuitement les locaux, sauf dans cinq communes varoises. Ici, la mairie nous prête les locaux et un camion pour aller nous approvisionner. Nous sommes quarante-quatre bénévoles.

Quelles sont vos différentes actions ?

Nous faisons de l’aide alimentaire, de la distribution de vêtements, de vaisselle, de produits bébés, et de l’aide à la personne : nous aidons les gens à sortir de la précarité, notamment au niveau administratif afin d’accéder à leurs droits. Nous faisons aussi des actions avec les écoles pour récupérer des jouets et des chocolats : cette année, trois cent quatre-vingt enfants ont pu en profiter. Nous venons d’organiser des événements à La Seyne et Ollioules avec le soutien de la RATP et Naval Group pour récolter des jouets. Les Rockeurs ont du cœur nous ont aussi donné cinquante cadeaux pour les enfants. Nous organisons aussi une grande collecte alimentaire nationale au mois de mars, devant les magasins, qui a rapporté dans le Var l’année dernière cent cinquante tonnes de denrées, dont vingt-trois à La Seyne. Cela nous sert à faire fonctionner les Restos l’été. Nous estimons servir quarante pour cent des gens dans la précarité. Nous faisons également de la maraude, aide itinérante, trois fois par semaine.

Vous organisez un concert de soutien...

Il aura lieu le dimanche 26 janvier de 17h à 20h. Nous avons plus de trente artistes, de tous styles. Ce sont des groupes professionnels locaux qui viennent bénévolement. L’entrée est à vingt euros, et tout est reversé aux Restos de la Seyne. La mairie nous met gratuitement à disposition la salle du Casino Joa. L’entrée est gratuite pour les moins de seize ans accompagnés.

Comment peut-on vous aider ?

On peut verser des dons, et nous recherchons des bénévoles. Nous sommes quarante-quatre ici, mais tout le monde n’est pas présent en permanence. Dans une journée, nous voyons passer environ deux-cent quarante familles. Certains commerçants, dont vingt boulangeries, nous aident. Nous venons de mettre en place un accord avec Leclerc Lery, qui nous donne des produits avec une date de péremption du jour. Metro nous donne également des produits. Mais la logistique est importante. Nous avons besoin d’un camion supplémentaire, d’un algeco pour stocker...