zoom
Corentin Trivero - Président du Festival.

Corentin Trivero - Président du Festival.

    Partager sur :

Malgré le contexte difficile que nous vivons tous, à l’heure où j’écris ces quelques lignes la France est en confinement, les lieux culturels sont fermés et les festivals du début d’été annulés. Cette pandémie inédite nous affecte tout autant, l’organisation et la promotion est de plus en plus difficile mais nous attendons les nouvelles consignes sanitaires pour le devenir du festival. Nous avons une pensée très particulière pour les soignants et familles affectées, mais aussi pour le monde culturel, les intermittents du spectacle, nos fournisseurs et prestataires qui sont en très grandes difficultés et pour vous tous.

Malgré cette crise sanitaire nous allons faire de notre mieux pour que le festival ait lieu en respectant les consignes gouvernementales pour le bien-être de tous, car votre santé ainsi que celle de nos bénévoles est primordiale. Le Festival de Néoules est devenu le rendez-vous incontournable de la saison estivale, l’un des plus anciens festivals de musique indépendant du Var. Nous sommes fiers de vous accueillir pour la trentième édition au cœur de la Provence Verte. Un festival unique, une programmation musicale toujours plus alléchante, avec la présence d’artistes internationaux, de groupes locaux ou de découvertes totalement exclusives et un public fidèle réuni chaque année. La programmation de l’édition 2020, si elle sera fidèle à nos esthétiques musicales habituelles, aura cette particularité de mélanger chaque soir différents courants des musiques actuelles. Le Reggae croisera la world music, des influences plus rock, métal, jazzy, funk, électro, hip hop, rap, funk-soul-jazzy….

Le festival est également engagé davantage chaque année dans une démarche écoresponsable, en collaboration avec le SIVED et différentes associations. Chaque point de l’organisation est étudié afin de réduire l’impact de l’événement sur l’environnement, avec pour objectif de respecter au maximum le cahier des charges de l’ECO Festival. Chacune des éditions souligne aussi l’implication de nombreux bénévoles, toujours autant motivés, qui se démènent pour faire vivre et perdurer leur festival.

Merci à tous nos partenaires fidèles, et d’autant plus à tous ceux qui ont participé à ce numéro hors-série du magazine Cité des Arts. Peu de festivals proposent à leur public un véritable magazine où tous les artistes présents ont été interviewés. Nous espérons que cela vous donnera encore plus envie de les découvrir, tous sans exception ! Merci également à celles et ceux qui travaillent dans l’ombre pour la réussite de ce festival qui promet encore de magnifiques moments d’échanges et de convivialité. Alors, bonne lecture et... Très bon festival !

TOUTE UNE HISTOIRE

1991 - Naissance du Festival.

1995 - Création de l’association “Châteauloin-Chemins Pluriels”. Frédéric Guigues en sera le président, pendant sept ans.

2003 - Election d’Hervé Esquenet à la présidence. Mise en place du marché de créateurs “Les Arts sous Chênes”.

2005 - Création du Festi’Minots.

2010-2012 - Présidence de James Balfour.

2013-2014 - Présidence d’ Estelle Pihet à l’association. Création d’une deuxième scène.

2014 - Présidence de Corentin Trivero à l’association.

2016 - « Un festival citoyen engagé davantage chaque année. » Nous voulons faire de ce festival un ECO évènement. S’amuser en polluant le moins possible ? C’est le défi que va relever notre Festival !

2019 - Toujours dans une démarche éco-responsable : passage aux toilettes sèches (festivaliers et bénévoles), achats en circuits courts, produits bios et locaux (catering, boissons pour festivaliers, loges). Accent mis sur la prévention routière ( Stand SAM).


Discipline: Articles, Événements,



Catégories : Articles, Événements,

Retour

Malgré le contexte difficile que nous vivons tous, à l’heure où j’écris ces quelques lignes la France est en confinement, les lieux culturels sont fermés et les festivals du début d’été annulés. Cette pandémie inédite nous affecte tout autant, l’organisation et la promotion est de plus en plus difficile mais nous attendons les nouvelles consignes sanitaires pour le devenir du festival. Nous avons une pensée très particulière pour les soignants et familles affectées, mais aussi pour le monde culturel, les intermittents du spectacle, nos fournisseurs et prestataires qui sont en très grandes difficultés et pour vous tous.

Malgré cette crise sanitaire nous allons faire de notre mieux pour que le festival ait lieu en respectant les consignes gouvernementales pour le bien-être de tous, car votre santé ainsi que celle de nos bénévoles est primordiale. Le Festival de Néoules est devenu le rendez-vous incontournable de la saison estivale, l’un des plus anciens festivals de musique indépendant du Var. Nous sommes fiers de vous accueillir pour la trentième édition au cœur de la Provence Verte. Un festival unique, une programmation musicale toujours plus alléchante, avec la présence d’artistes internationaux, de groupes locaux ou de découvertes totalement exclusives et un public fidèle réuni chaque année. La programmation de l’édition 2020, si elle sera fidèle à nos esthétiques musicales habituelles, aura cette particularité de mélanger chaque soir différents courants des musiques actuelles. Le Reggae croisera la world music, des influences plus rock, métal, jazzy, funk, électro, hip hop, rap, funk-soul-jazzy….

Le festival est également engagé davantage chaque année dans une démarche écoresponsable, en collaboration avec le SIVED et différentes associations. Chaque point de l’organisation est étudié afin de réduire l’impact de l’événement sur l’environnement, avec pour objectif de respecter au maximum le cahier des charges de l’ECO Festival. Chacune des éditions souligne aussi l’implication de nombreux bénévoles, toujours autant motivés, qui se démènent pour faire vivre et perdurer leur festival.

Merci à tous nos partenaires fidèles, et d’autant plus à tous ceux qui ont participé à ce numéro hors-série du magazine Cité des Arts. Peu de festivals proposent à leur public un véritable magazine où tous les artistes présents ont été interviewés. Nous espérons que cela vous donnera encore plus envie de les découvrir, tous sans exception ! Merci également à celles et ceux qui travaillent dans l’ombre pour la réussite de ce festival qui promet encore de magnifiques moments d’échanges et de convivialité. Alors, bonne lecture et... Très bon festival !

TOUTE UNE HISTOIRE

1991 - Naissance du Festival.

1995 - Création de l’association “Châteauloin-Chemins Pluriels”. Frédéric Guigues en sera le président, pendant sept ans.

2003 - Election d’Hervé Esquenet à la présidence. Mise en place du marché de créateurs “Les Arts sous Chênes”.

2005 - Création du Festi’Minots.

2010-2012 - Présidence de James Balfour.

2013-2014 - Présidence d’ Estelle Pihet à l’association. Création d’une deuxième scène.

2014 - Présidence de Corentin Trivero à l’association.

2016 - « Un festival citoyen engagé davantage chaque année. » Nous voulons faire de ce festival un ECO évènement. S’amuser en polluant le moins possible ? C’est le défi que va relever notre Festival !

2019 - Toujours dans une démarche éco-responsable : passage aux toilettes sèches (festivaliers et bénévoles), achats en circuits courts, produits bios et locaux (catering, boissons pour festivaliers, loges). Accent mis sur la prévention routière ( Stand SAM).