zoom
Coup de Cœur des librairies Charlemagne -

Coup de Cœur des librairies Charlemagne - "Le Chant de la pluie" de Sue Hubbard

    Partager sur :

Première traduction en France de Sue Hubbard, « Rainsongs » semble être le condensé de tout le peu que l’on connait de son auteur : poétesse, romancière et critique d’art. La narratrice Martha, enseignante à Londres, retourne dans la maison de son mari récemment décédé, sur la côte sauvage du sud-ouest de l’Irlande , face aux îles Skellig , afin de faire le point sur sa vie. Et peut-être vendre la maison, plus rien ne la retenant à ce lieu. Mais c’est sans compter sur l’envoûtante attirance qu’exerce sur elle cette terre à la fois magnifique et hostile, sauvage et fascinante. Tout au long de ses promenades, de ses réflexions, de ses rencontres le roman n’est qu’une ode à la rugueuse poésie de cette terre. Et si le thème de la perte d’un être cher est bien présent, il semble se dissoudre dans les tourbières ou emporté par le vent de l’océan. Les personnages sont puissants : Paddy O’Connel, le fermier attaché à sa terre natale, Colm, le jeune poète musicien de folk, Eugene Riordan, le promoteur immobilier. Parfaits reflets d’un pays déchiré entre la passion des traditions et l’appel du monde actuel et de son développement mondialisé. Un magnifique roman. Une ode à l’Irlande, une superbe écriture, sans oublier les constantes références à la peinture et à l’histoire de l’art. Un très très beau livre.

Coup de Coeur de Philippe, libraire à Charlemagne, La Valette.


Discipline: Articles, Littérature



Catégories : Articles, Littérature

Retour

Première traduction en France de Sue Hubbard, « Rainsongs » semble être le condensé de tout le peu que l’on connait de son auteur : poétesse, romancière et critique d’art. La narratrice Martha, enseignante à Londres, retourne dans la maison de son mari récemment décédé, sur la côte sauvage du sud-ouest de l’Irlande , face aux îles Skellig , afin de faire le point sur sa vie. Et peut-être vendre la maison, plus rien ne la retenant à ce lieu. Mais c’est sans compter sur l’envoûtante attirance qu’exerce sur elle cette terre à la fois magnifique et hostile, sauvage et fascinante. Tout au long de ses promenades, de ses réflexions, de ses rencontres le roman n’est qu’une ode à la rugueuse poésie de cette terre. Et si le thème de la perte d’un être cher est bien présent, il semble se dissoudre dans les tourbières ou emporté par le vent de l’océan. Les personnages sont puissants : Paddy O’Connel, le fermier attaché à sa terre natale, Colm, le jeune poète musicien de folk, Eugene Riordan, le promoteur immobilier. Parfaits reflets d’un pays déchiré entre la passion des traditions et l’appel du monde actuel et de son développement mondialisé. Un magnifique roman. Une ode à l’Irlande, une superbe écriture, sans oublier les constantes références à la peinture et à l’histoire de l’art. Un très très beau livre.

Coup de Coeur de Philippe, libraire à Charlemagne, La Valette.