zoom
Cyrille Elslander - Un festival de grande envergure.

Cyrille Elslander - Un festival de grande envergure.

    Partager sur :

FESTIVAL REGARDS SUR RUE

Du vendredi 25 au dimanche
27 septembre            
à La Crau               

Cyrille est directeur adjoint du PÔLE, et depuis septembre dernier directeur de la Saison Gatti, centrée sur la bibliothèque de théâtre de la Seyne sur Mer, qui explore les écritures contemporaines, et les arts de la rue. C'est donc naturellement que le PÔLE, fort de son expérience déjà importante dans ce domaine, s'est vu confier l'organisation du Festival des Arts de la Rue de la Crau afin de lui donner un rayonnement encore plus important.

Dans quelles circonstances reprenez-vous le Festival des Arts de la Rue de la Crau ?

Cela fait quelques temps que l’on intervient sur les Arts de la Rue, notamment sur de grands événements à Toulon, telle que l’America’s Cup. Nous avons le label Arts en Territoire, et notre implication
s’est accentuée avec le développement de la Saison Cirque Méditerranée puis de la Saison Gatti, consacrée aux écritures contemporaines et aux arts de la rue justement. Cette année marque la dixième édition du Festival de La Crau, qui s’est développé rapidement. Pour continuer, il devait s’appuyer sur un opérateur repéré par les partenaires institutionnels. Et nous, il nous manquait un temps fort Arts de la Rue, comme nous en avons pour le cirque et pour le jeune public. Côté programmation, nous avons travaillé de concert avec les équipes de la ville. Nous souhaitons créer un festival référent à l’échelle régionale, et accessible à tous les publics, notamment aux personnes en situation de handicap.

Vous proposez des spectacles dans de nombreuses disciplines…

Les arts de la rue sont toujours transdisciplinaires : théâtre de rue, musique, danse, performances. Nous nous adressons à un public familial, qui n’irait pas forcément pousser la porte d’un théâtre. Ça
donne la possibilité à chacun de venir découvrir sa propre sensibilité, et garantit l’esprit de fête. Comme spectacle festif, je pense par exemple à « Después » de la compagnie « La belle image », avec dix-huit musiciens ! D’autres formes, caractéristiques de notre positionnement, sont des ingénieries de rue importantes. Tel le spectacle de la compagnie Theater Tol : « À vélo vers le ciel », un opéra de rue
aérien, avec des artistes suspendus à un carrousel à vingt mètres du sol. En théâtre de rue, nous aurons la compagnie « Amare » avec « Quizás », spectacle vu dans le off et le in du Festival d’Aurillac, ou encore, « Hamlet en 30’ » de la compagnie Bruitquicourt. Autre type de spectacle, auquel on est particulièrement attaché, « Steli », de « Stalker Teatro », une performance plastique participative, où artistes et public construisent ensemble une structure avec des tiges de bois. Bien sûr, on n’oublie pas le jeune public, avec un espace consacré aux enfants, dont ce manège aérien à pédales, proposé par « Mlle Hyacinthe et Cie », ou « Gargot de Joc », qui propose un très bel espace ludique en ferrailles recyclées. Le cirque est également bien représenté, avec notamment « Encore plus » de la Compagnie « Toi d’abord », autour d’un agrès, la bascule, à la fois ludique et impressionnant sur le plan circassien. En tout, nous aurons presque une centaine d’artistes, quatorze compagnies internationales, françaises belges, catalanes…

Il y aura aussi des spectacles autour du festival...

Nous avons souhaité avoir un rayonnement à l’échelle du territoire entier, afin de rencontrer d’autres publics, et de rajouter à la fête. Cette année, nous serons à Toulon et La Seyne : Toulon car c’est central, et La Seyne, pour la bibliothèque Armand Gatti que nous dirigeons. En amont du festival, pendant les journées du patrimoine, le « Begat Theater » proposera un spectacle déambulatoire sous casque pour découvrir le paysage urbain, et nous aurons « Steli ». La semaine qui suivra le festival, le « Collectif du Prélude » proposera « l’Avare » dans une version adaptée à la rue, jubilatoire et décalée.

PROGRAMME DU FESTIVAL:

VENDREDI 25 SEPTEMBRE
18h30 - Steli -Stalker Teatro /19h30 - Les clowns réparateurs /20h - Ouverture du festival /20h30 - Fanfare Big Joanna/ 21h - Sodade - Cirque Rouages /22h10 - Quizás - Cie Amare

SAMEDI 26 SEPTEMBRE
10h-12h - Manège aérien à pédales /10h-12h - Jeux participatifs /10h30 - Steli - Stalker Teatro /11h - Envà - Amer i Africa /12h30 - Fanfare Big Joanna /13h - La porte du diable /14h - Steli - Stalker Teatro
14h - The King of Kingdom /14h - 18h -Jeux participatifs /14h - 18h - Manège aérien à pédales /16h - Encore Plus /16h - Quizás - Cie Amare /17h - Steli -Stalker Teatro /17h - Después - La belle image
17h - La porte du diable /18h - Hamlet en 30' /18h - Envà - Amer i Africa /19h30 - Fanfare Big Joanna /22h - La Buya del Fadango

DIMANCHE 27 SEPTEMBRE
10h-12h - Manège aérien à pédales /10h-12h - Jeux participatifs /10h30 - La porte du diable /10h30 - Steli - Stalker Teatro /11h30 - L'Avare d'après Molière /11h30 - Hamlet en 30' /12h30 - Fanfare Big Joanna /14h - Steli - Stalker Teatro /14h - 18h - Manège aérien à pédales /14h - 18h : Jeux participatifs /14h30 - La porte du diable /15h30 - Route 1 /15h30 - The King of Kingdom /16h30 - Encore Plus /       17h - Steli - Stalker Teatro /17h30 - Fanfare Big Joanna /18h - Envà - Amer i Africa /19h30 - Después

Site internet de : https://www.le-pole.fr/festival-regards-sur-rue  

Page Facebook : Cyrille Elslander


Discipline: Articles, Musique, Arts graphiques, Sur les planches, Initiatives, Événements,



Catégories : Articles, Musique, Arts graphiques, Sur les planches, Initiatives, Événements,

Retour

FESTIVAL REGARDS SUR RUE

Du vendredi 25 au dimanche
27 septembre            
à La Crau               

Cyrille est directeur adjoint du PÔLE, et depuis septembre dernier directeur de la Saison Gatti, centrée sur la bibliothèque de théâtre de la Seyne sur Mer, qui explore les écritures contemporaines, et les arts de la rue. C'est donc naturellement que le PÔLE, fort de son expérience déjà importante dans ce domaine, s'est vu confier l'organisation du Festival des Arts de la Rue de la Crau afin de lui donner un rayonnement encore plus important.

Dans quelles circonstances reprenez-vous le Festival des Arts de la Rue de la Crau ?

Cela fait quelques temps que l’on intervient sur les Arts de la Rue, notamment sur de grands événements à Toulon, telle que l’America’s Cup. Nous avons le label Arts en Territoire, et notre implication
s’est accentuée avec le développement de la Saison Cirque Méditerranée puis de la Saison Gatti, consacrée aux écritures contemporaines et aux arts de la rue justement. Cette année marque la dixième édition du Festival de La Crau, qui s’est développé rapidement. Pour continuer, il devait s’appuyer sur un opérateur repéré par les partenaires institutionnels. Et nous, il nous manquait un temps fort Arts de la Rue, comme nous en avons pour le cirque et pour le jeune public. Côté programmation, nous avons travaillé de concert avec les équipes de la ville. Nous souhaitons créer un festival référent à l’échelle régionale, et accessible à tous les publics, notamment aux personnes en situation de handicap.

Vous proposez des spectacles dans de nombreuses disciplines…

Les arts de la rue sont toujours transdisciplinaires : théâtre de rue, musique, danse, performances. Nous nous adressons à un public familial, qui n’irait pas forcément pousser la porte d’un théâtre. Ça
donne la possibilité à chacun de venir découvrir sa propre sensibilité, et garantit l’esprit de fête. Comme spectacle festif, je pense par exemple à « Después » de la compagnie « La belle image », avec dix-huit musiciens ! D’autres formes, caractéristiques de notre positionnement, sont des ingénieries de rue importantes. Tel le spectacle de la compagnie Theater Tol : « À vélo vers le ciel », un opéra de rue
aérien, avec des artistes suspendus à un carrousel à vingt mètres du sol. En théâtre de rue, nous aurons la compagnie « Amare » avec « Quizás », spectacle vu dans le off et le in du Festival d’Aurillac, ou encore, « Hamlet en 30’ » de la compagnie Bruitquicourt. Autre type de spectacle, auquel on est particulièrement attaché, « Steli », de « Stalker Teatro », une performance plastique participative, où artistes et public construisent ensemble une structure avec des tiges de bois. Bien sûr, on n’oublie pas le jeune public, avec un espace consacré aux enfants, dont ce manège aérien à pédales, proposé par « Mlle Hyacinthe et Cie », ou « Gargot de Joc », qui propose un très bel espace ludique en ferrailles recyclées. Le cirque est également bien représenté, avec notamment « Encore plus » de la Compagnie « Toi d’abord », autour d’un agrès, la bascule, à la fois ludique et impressionnant sur le plan circassien. En tout, nous aurons presque une centaine d’artistes, quatorze compagnies internationales, françaises belges, catalanes…

Il y aura aussi des spectacles autour du festival...

Nous avons souhaité avoir un rayonnement à l’échelle du territoire entier, afin de rencontrer d’autres publics, et de rajouter à la fête. Cette année, nous serons à Toulon et La Seyne : Toulon car c’est central, et La Seyne, pour la bibliothèque Armand Gatti que nous dirigeons. En amont du festival, pendant les journées du patrimoine, le « Begat Theater » proposera un spectacle déambulatoire sous casque pour découvrir le paysage urbain, et nous aurons « Steli ». La semaine qui suivra le festival, le « Collectif du Prélude » proposera « l’Avare » dans une version adaptée à la rue, jubilatoire et décalée.

PROGRAMME DU FESTIVAL:

VENDREDI 25 SEPTEMBRE
18h30 - Steli -Stalker Teatro /19h30 - Les clowns réparateurs /20h - Ouverture du festival /20h30 - Fanfare Big Joanna/ 21h - Sodade - Cirque Rouages /22h10 - Quizás - Cie Amare

SAMEDI 26 SEPTEMBRE
10h-12h - Manège aérien à pédales /10h-12h - Jeux participatifs /10h30 - Steli - Stalker Teatro /11h - Envà - Amer i Africa /12h30 - Fanfare Big Joanna /13h - La porte du diable /14h - Steli - Stalker Teatro
14h - The King of Kingdom /14h - 18h -Jeux participatifs /14h - 18h - Manège aérien à pédales /16h - Encore Plus /16h - Quizás - Cie Amare /17h - Steli -Stalker Teatro /17h - Después - La belle image
17h - La porte du diable /18h - Hamlet en 30' /18h - Envà - Amer i Africa /19h30 - Fanfare Big Joanna /22h - La Buya del Fadango

DIMANCHE 27 SEPTEMBRE
10h-12h - Manège aérien à pédales /10h-12h - Jeux participatifs /10h30 - La porte du diable /10h30 - Steli - Stalker Teatro /11h30 - L'Avare d'après Molière /11h30 - Hamlet en 30' /12h30 - Fanfare Big Joanna /14h - Steli - Stalker Teatro /14h - 18h - Manège aérien à pédales /14h - 18h : Jeux participatifs /14h30 - La porte du diable /15h30 - Route 1 /15h30 - The King of Kingdom /16h30 - Encore Plus /       17h - Steli - Stalker Teatro /17h30 - Fanfare Big Joanna /18h - Envà - Amer i Africa /19h30 - Después

Site internet de : https://www.le-pole.fr/festival-regards-sur-rue  

Page Facebook : Cyrille Elslander