zoom
Dans les coulisses de…  Toolong Records.

Dans les coulisses de… Toolong Records.

    Partager sur :

 Le label Toolong Records s’apprête à sortir un disque de reprises d’Elvis.
Si les affinités du porte-étendard de la pop toulonnaise semblent évidentes avec les Beatles ou les Beach Boys, elles le sont moins avec la légende du rock’n roll. Que cache cet enthousiasme inattendu pour le King ? Comment est né ce projet ? C’est ce que nous propose de découvrir Alexandre Telliez-Moreni, dans les coulisses de Toolong Records.

 « L’anecdote remonte à quelques années. Avec le label, j’avais déjà pris l’habitude de fréquenter le studio Coxinhell à Saint-Aygulf. Mais ce jour-là, alors que j’en poussais la porte pour une semaine d’enregistrement avec mon groupe El Botcho, un énorme chien aux poils ras et bruns s’est jeté sur moi, tout en puissance, avec ses muscles saillants.
« Il n’est pas méchant, c’est pour te faire un câlin ». Sébastien, le maître des lieux (et du chien) eût beau essayer de me rassurer, tant de fougue et de maladresse réunies dans un même corps - un Rhodesian Ridgeback pour les connaisseurs - ne pouvaient pas laisser inerte.
C’était ma première rencontre avec Hellvis et ce dont je ne me doutais pas à l’époque c’est que ce grand costaud allait devenir une figure incontournable du studio, au point d’en devenir la mascotte. Pendant plusieurs années, Hellvis a assisté à la plupart des enregistrements, il a bavé sur les musiciens de passage, mordillé leurs affaires, monopolisé les canapés et perturbé plusieurs fois les sessions, quémandant des câlins ou des partenaires de jeux. Impertinences pardonnées, Hellvis a toujours été énormément apprécié des musiciens. Il a été photographié sous toutes les coutures, jusqu’à (presque) devenir une star des internets…
Malheureusement, Hellvis s’en est allé, emporté par une maladie et a laissé un vide au studio.
Lorsqu’est née l’envie de faire une coproduction entre le label et le studio avec Sébastien, l’idée d’un disque hommage à Hellvis s’est imposée comme une évidence et a fait l’unanimité sans délai. Emballés par ce projet certes loufoque, mais trop sérieux pour être ridicule, tous les groupes sollicités ont répondu présents et ont proposé des versions originales et très personnelles de classiques ou de chansons plus méconnues d’Elvis. Le résultat est rassemblé dans un disque vinyle à paraître au mois de décembre 2017 et disponible en précommande exclusive sur la page de la plateforme collaborative Kiss Kiss Bank Bank. »

Alexandre Telliez-Moreni

A suivre sur www.toolongrecords.com
Pochette Léna Durr


Discipline: Articles, Musique,



Catégories : Articles, Musique,

Retour

 Le label Toolong Records s’apprête à sortir un disque de reprises d’Elvis.
Si les affinités du porte-étendard de la pop toulonnaise semblent évidentes avec les Beatles ou les Beach Boys, elles le sont moins avec la légende du rock’n roll. Que cache cet enthousiasme inattendu pour le King ? Comment est né ce projet ? C’est ce que nous propose de découvrir Alexandre Telliez-Moreni, dans les coulisses de Toolong Records.

 « L’anecdote remonte à quelques années. Avec le label, j’avais déjà pris l’habitude de fréquenter le studio Coxinhell à Saint-Aygulf. Mais ce jour-là, alors que j’en poussais la porte pour une semaine d’enregistrement avec mon groupe El Botcho, un énorme chien aux poils ras et bruns s’est jeté sur moi, tout en puissance, avec ses muscles saillants.
« Il n’est pas méchant, c’est pour te faire un câlin ». Sébastien, le maître des lieux (et du chien) eût beau essayer de me rassurer, tant de fougue et de maladresse réunies dans un même corps - un Rhodesian Ridgeback pour les connaisseurs - ne pouvaient pas laisser inerte.
C’était ma première rencontre avec Hellvis et ce dont je ne me doutais pas à l’époque c’est que ce grand costaud allait devenir une figure incontournable du studio, au point d’en devenir la mascotte. Pendant plusieurs années, Hellvis a assisté à la plupart des enregistrements, il a bavé sur les musiciens de passage, mordillé leurs affaires, monopolisé les canapés et perturbé plusieurs fois les sessions, quémandant des câlins ou des partenaires de jeux. Impertinences pardonnées, Hellvis a toujours été énormément apprécié des musiciens. Il a été photographié sous toutes les coutures, jusqu’à (presque) devenir une star des internets…
Malheureusement, Hellvis s’en est allé, emporté par une maladie et a laissé un vide au studio.
Lorsqu’est née l’envie de faire une coproduction entre le label et le studio avec Sébastien, l’idée d’un disque hommage à Hellvis s’est imposée comme une évidence et a fait l’unanimité sans délai. Emballés par ce projet certes loufoque, mais trop sérieux pour être ridicule, tous les groupes sollicités ont répondu présents et ont proposé des versions originales et très personnelles de classiques ou de chansons plus méconnues d’Elvis. Le résultat est rassemblé dans un disque vinyle à paraître au mois de décembre 2017 et disponible en précommande exclusive sur la page de la plateforme collaborative Kiss Kiss Bank Bank. »

Alexandre Telliez-Moreni

A suivre sur www.toolongrecords.com
Pochette Léna Durr