zoom
Elmer Food Beat, Back to Rock Elmer Food Beat, Back to Rock
zoom
Elmer Food Beat, Back to Rock Elmer Food Beat, Back to Rock

Elmer Food Beat, Back to Rock

    Partager sur :

04.05 La Valette - Toulon

C’est dans de biens tristes circonstances que les nantais d’Elmer Food Beat ont préparé cet album. En effet leur guitariste historique Twistos a quitté ce monde alors qu’ils commençaient à y travailler. Qu’à cela ne tienne, en dignes rockeurs, c’est en chansons qu’ils lui rendent hommage. S’inspirant d’AC/DC et de leur Back in Black, « Back in Beat » est un vrai album de rock, voire de punk. Nul doute que le concert des compositeurs du mythique « Daniela » au Vox va déménager.

 

Back in Beat, c’est un hommage à AC/DC mais surtout à Twistos votre guitariste, c’était nécessaire d’exorciser cet événement ?
Pas forcément, on aurait sorti cet album de toute façon. Il était déjà question que l’on prépare un prochain album avant son décès, et il avait même commencé à préparer quelques bouts de trucs. Mais bien sûr, ça nous a porté un coup. Alors on s’est dit on va lui faire un hommage façon AC/DC à Bon Scott.


C’est un album très rock, voire punk, c’est une envie retrouvée ?
Ca a toujours été ce que l’on aime, mais effectivement en studio on avait tendance à produire plus, à lisser, à faire des chansons qui s’éloignaient de ce que l’on fait sur scène et là c’était l’occasion d’envoyer la même énergie.


Comment va se passer le concert ?
Tout d’abord, il y aura douze des treize chansons du nouvel album. Le reste c’est un mélange des anciens tubes, de «30 cms» et des autres albums. C’est un habile mélange de tout ce qui nous porte.


Derrière vos paroles grivoises, vous êtes en fait un groupe féministe…
Oui absolument. On rigole avec les filles, mais avec respect et bienveillance. D’ailleurs, les filles nous le reconnaissent bien. En concert elles viennent rigoler avec nous.


Alors plutôt Lucille ou Daniela ?
Les deux, on n’a pas changé on reste fidèle à nos premières amours... tout en butinant avec de nouvelles fiancées !


Vous êtes à l’origine des Rockeurs ont du cœur, vous restez militants ?
On n’est pas un groupe militant. Cette oeuvre caritative est notre façon à nous de faire quelque chose pour le monde. On s’en occupe toujours. L’événement est repris ailleurs qu’à Nantes, et chacun y va de son organisation. Mais nous restons très impliqués. Pour l’édition de La Seyne, on nous a d’ailleurs demandé de venir y jouer. Ca se fera un jour, j’espère.


Les concerts restent votre passion ?
Oui, sans le live ça ne le ferait pas du tout. C’est pour être sur scène que l’on fait tout ça. Tant que l’on peut jouer, que l’on prend du plaisir, ça fonctionnera.


Comment composez-vous ?
Ce sont toujours les guitaristes. Avant c’était Twistos et Kelu. Quand on s’est reformés, Twistos et Grand Lolo. Sur celui-ci c’est en grande majorité Grand Lolo, avec ce que l’on a récupéré sur l’ordi de Twistos. Grand lolo arrive avec le morceau et les textes quasiment faits, et nous on les met à la sauce Elmer !


Une ou deux influences ?
C’est large : des Beatles aux Ramones, pour nos influences à tous. Ca peut être Neil Young aussi. Notre culture est très large, c’est tout ce que l’on écoutait quand on était gamins.

 

Facebook d'Elmer Food Beat

Chaine Youtube d'Elmer Food Beat


Discipline: Articles, Musique



Catégories : Articles, Musique

Retour

04.05 La Valette - Toulon

C’est dans de biens tristes circonstances que les nantais d’Elmer Food Beat ont préparé cet album. En effet leur guitariste historique Twistos a quitté ce monde alors qu’ils commençaient à y travailler. Qu’à cela ne tienne, en dignes rockeurs, c’est en chansons qu’ils lui rendent hommage. S’inspirant d’AC/DC et de leur Back in Black, « Back in Beat » est un vrai album de rock, voire de punk. Nul doute que le concert des compositeurs du mythique « Daniela » au Vox va déménager.

 

Back in Beat, c’est un hommage à AC/DC mais surtout à Twistos votre guitariste, c’était nécessaire d’exorciser cet événement ?
Pas forcément, on aurait sorti cet album de toute façon. Il était déjà question que l’on prépare un prochain album avant son décès, et il avait même commencé à préparer quelques bouts de trucs. Mais bien sûr, ça nous a porté un coup. Alors on s’est dit on va lui faire un hommage façon AC/DC à Bon Scott.


C’est un album très rock, voire punk, c’est une envie retrouvée ?
Ca a toujours été ce que l’on aime, mais effectivement en studio on avait tendance à produire plus, à lisser, à faire des chansons qui s’éloignaient de ce que l’on fait sur scène et là c’était l’occasion d’envoyer la même énergie.


Comment va se passer le concert ?
Tout d’abord, il y aura douze des treize chansons du nouvel album. Le reste c’est un mélange des anciens tubes, de «30 cms» et des autres albums. C’est un habile mélange de tout ce qui nous porte.


Derrière vos paroles grivoises, vous êtes en fait un groupe féministe…
Oui absolument. On rigole avec les filles, mais avec respect et bienveillance. D’ailleurs, les filles nous le reconnaissent bien. En concert elles viennent rigoler avec nous.


Alors plutôt Lucille ou Daniela ?
Les deux, on n’a pas changé on reste fidèle à nos premières amours... tout en butinant avec de nouvelles fiancées !


Vous êtes à l’origine des Rockeurs ont du cœur, vous restez militants ?
On n’est pas un groupe militant. Cette oeuvre caritative est notre façon à nous de faire quelque chose pour le monde. On s’en occupe toujours. L’événement est repris ailleurs qu’à Nantes, et chacun y va de son organisation. Mais nous restons très impliqués. Pour l’édition de La Seyne, on nous a d’ailleurs demandé de venir y jouer. Ca se fera un jour, j’espère.


Les concerts restent votre passion ?
Oui, sans le live ça ne le ferait pas du tout. C’est pour être sur scène que l’on fait tout ça. Tant que l’on peut jouer, que l’on prend du plaisir, ça fonctionnera.


Comment composez-vous ?
Ce sont toujours les guitaristes. Avant c’était Twistos et Kelu. Quand on s’est reformés, Twistos et Grand Lolo. Sur celui-ci c’est en grande majorité Grand Lolo, avec ce que l’on a récupéré sur l’ordi de Twistos. Grand lolo arrive avec le morceau et les textes quasiment faits, et nous on les met à la sauce Elmer !


Une ou deux influences ?
C’est large : des Beatles aux Ramones, pour nos influences à tous. Ca peut être Neil Young aussi. Notre culture est très large, c’est tout ce que l’on écoutait quand on était gamins.

 

Facebook d'Elmer Food Beat

Chaine Youtube d'Elmer Food Beat