zoom
En Bref En Bref
zoom
En Bref En Bref
zoom
En Bref En Bref
zoom
En Bref En Bref
zoom
En Bref En Bref

En Bref

    Partager sur :

Hello Psychaleppo - 18 octobre - Châteauvallon Scène Nationale

Hello Psychaleppo
Electro à Châto.

Originaire d’Alep en Syrie, exilé à Beyrouth où il a longtemps dynamisé les nuits de la capitale libanaise avec son projet Hello Psychaleppo et désormais installé aux États-Unis, Samer est passé maître dans l’art de l’électro-tarab. Son style, son tempo, ses couleurs, sa présence, il a su les imposer en concerts, en performances live et en music vidéo, mariant avec fougue tradition musicale ancestrale et modernité électronique. Châteauvallon sera transformé pour l’occasion en dancefloor pour la deuxième soirée « Electro à Chato »
Tarif unique 15€ / Rendez-vous #ELECTROACHATO dès 19h00 / Dj Set / Food Trucks / La Bière de la rade
T. 04 94 22 02 02 / www.chateauvallon.com

 

 

Samedi 27 octobre - Espace des Arts - Le Pradet

Tankus The Henge & Guinguette Hot Club
Soutien au Festival de Néoules.

Tankus the Henge (Gonzo Rock n’Roll / Londres) : Groupe britannique, Tankus The Henge fait office de véritable ovni musical avec son «Gonzo Rock’N’Roll», alchimie parfaite de rock anglais, nourri aux influences New Orleans ou encore Gipsy Punk. Après avoir percé à Londres, au coeur de la musique anglaise voilà presque 10 ans, Tankus The Henge se produit à plus d’un millier de reprises dans le monde entier et quelques uns des plus gros festivals comme Glastonbury en Angleterre, Montreux Jazz Festival en Suisse ou encore au WOMAD en Espagne. Emmené par la voix rocailleuse de son chanteur-pianiste Jaz Delorean, le groupe surprend par son incroyable énergie scénique mêlée à une touche d’excentricité bien anglaise.
Guinguette Hot Club est un collectif d’une quinzaine de musiciens, tous varois et issus de formations bien connues par chez nous ! Des membres de Madame Oleson, L’Incroyable Freaks Band, Tres Hombres et The Calamity Sisters se croisent, se décroisent et mêlent leurs influences au travers de ce projet collaboratif dédié à la fête, à la convivialité, à la musique, la danse, la canaillerie, la bonne bouffe, le bon vin, à la joie et l’anarchie !

https://www.le-pradet.fr/vos-services/vie-culturelle/lespace-des-arts/

 

 

« On va faire la cocotte » de Georges Feydeau - Vendredi 26 et dimanche 28 octobre - Espace Comédia - Toulon

Compagnie à Contre-temps,
Feydeau au Comédia.

Après huit mois de mariage, Émilienne, qui n’a pas froid au yeux, rêve déjà à la vie sans routine des « cocottes » si libres et si convoitées par les hommes ; ce qui ne manque pas d’agacer Trévelin, son mari. On va faire la cocotte … pas si connue. Feydeau veut alors renouer avec les pièces en trois actes. Celle-ci restera inachevée. On se croirait presque dans une de ces « pièces conjugales ». Tous les ingrédients sont là pour entamer une grande pièce. Qu’aurait écrit Feydeau de nos jours ? On va faire la cocotte … inachevée. Pourquoi ne pas profiter de son caractère « inachevé»
pour quitter le classicisme totalement assumé du premier acte écrit, et entrer dans une dimension moderne, complètement décalée, avec musique électro et chorégraphie moderne. Et puis il s’agit de trouver une chute, d’écrire une fin. Plusieurs pistes sont possibles. Pas question pour moi de passer par des mots nouveaux. Mais détourner le texte, inverser les rôles, transformer les personnages, explorer des situations… autant de tentatives qui aboutiront sans doute à plusieurs fins différentes... Valérie Feasson (www.cieacontretemps.fr)

http://www.espacecomedia.com/


Discipline: Articles, Divers,



Catégories : Articles, Divers,

Retour

Hello Psychaleppo - 18 octobre - Châteauvallon Scène Nationale

Hello Psychaleppo
Electro à Châto.

Originaire d’Alep en Syrie, exilé à Beyrouth où il a longtemps dynamisé les nuits de la capitale libanaise avec son projet Hello Psychaleppo et désormais installé aux États-Unis, Samer est passé maître dans l’art de l’électro-tarab. Son style, son tempo, ses couleurs, sa présence, il a su les imposer en concerts, en performances live et en music vidéo, mariant avec fougue tradition musicale ancestrale et modernité électronique. Châteauvallon sera transformé pour l’occasion en dancefloor pour la deuxième soirée « Electro à Chato »
Tarif unique 15€ / Rendez-vous #ELECTROACHATO dès 19h00 / Dj Set / Food Trucks / La Bière de la rade
T. 04 94 22 02 02 / www.chateauvallon.com

 

 

Samedi 27 octobre - Espace des Arts - Le Pradet

Tankus The Henge & Guinguette Hot Club
Soutien au Festival de Néoules.

Tankus the Henge (Gonzo Rock n’Roll / Londres) : Groupe britannique, Tankus The Henge fait office de véritable ovni musical avec son «Gonzo Rock’N’Roll», alchimie parfaite de rock anglais, nourri aux influences New Orleans ou encore Gipsy Punk. Après avoir percé à Londres, au coeur de la musique anglaise voilà presque 10 ans, Tankus The Henge se produit à plus d’un millier de reprises dans le monde entier et quelques uns des plus gros festivals comme Glastonbury en Angleterre, Montreux Jazz Festival en Suisse ou encore au WOMAD en Espagne. Emmené par la voix rocailleuse de son chanteur-pianiste Jaz Delorean, le groupe surprend par son incroyable énergie scénique mêlée à une touche d’excentricité bien anglaise.
Guinguette Hot Club est un collectif d’une quinzaine de musiciens, tous varois et issus de formations bien connues par chez nous ! Des membres de Madame Oleson, L’Incroyable Freaks Band, Tres Hombres et The Calamity Sisters se croisent, se décroisent et mêlent leurs influences au travers de ce projet collaboratif dédié à la fête, à la convivialité, à la musique, la danse, la canaillerie, la bonne bouffe, le bon vin, à la joie et l’anarchie !

https://www.le-pradet.fr/vos-services/vie-culturelle/lespace-des-arts/

 

 

« On va faire la cocotte » de Georges Feydeau - Vendredi 26 et dimanche 28 octobre - Espace Comédia - Toulon

Compagnie à Contre-temps,
Feydeau au Comédia.

Après huit mois de mariage, Émilienne, qui n’a pas froid au yeux, rêve déjà à la vie sans routine des « cocottes » si libres et si convoitées par les hommes ; ce qui ne manque pas d’agacer Trévelin, son mari. On va faire la cocotte … pas si connue. Feydeau veut alors renouer avec les pièces en trois actes. Celle-ci restera inachevée. On se croirait presque dans une de ces « pièces conjugales ». Tous les ingrédients sont là pour entamer une grande pièce. Qu’aurait écrit Feydeau de nos jours ? On va faire la cocotte … inachevée. Pourquoi ne pas profiter de son caractère « inachevé»
pour quitter le classicisme totalement assumé du premier acte écrit, et entrer dans une dimension moderne, complètement décalée, avec musique électro et chorégraphie moderne. Et puis il s’agit de trouver une chute, d’écrire une fin. Plusieurs pistes sont possibles. Pas question pour moi de passer par des mots nouveaux. Mais détourner le texte, inverser les rôles, transformer les personnages, explorer des situations… autant de tentatives qui aboutiront sans doute à plusieurs fins différentes... Valérie Feasson (www.cieacontretemps.fr)

http://www.espacecomedia.com/