zoom
Imane El Halouat - La douceur dévastatrice.

Imane El Halouat - La douceur dévastatrice.

    Partager sur :

Imane est une jeune artiste talentueuse originaire du Maroc, à l’univers singulier. Elle se révèle sur son premier EP, « Chrome Plate », où sensibilité et finesse délivre une puissance évocatrice hors du commun. Mêlant la mélancolie à l’imaginaire, Imane nous transporte en douceur dans un voyage... qui ne fait que débuter !

Tu as sorti « Chrome Plate » en Octobre 2019. Que représente cet EP pour toi ?

C’est une étape dans ma vie musicale, la toute première fois que je monte un projet avec mes compositions. Tout a débuté avec Samy Prou, mon bassiste. Au départ, nous n’avions pas l’optique de sortir quelque chose d’abouti, ni de parfait. C’était juste pour se pencher sur mes compositions et commencer ce projet. Puis, on a commencé à travailler avec Hugo Seyer, le batteur. C’est alors que nous avons enregistré l’EP. A sa sortie, Alex Da Silva Maïa, séduit par le projet, a proposé de se joindre à nous et d’assurer la deuxième guitare. Aujourd’hui, nous sommes tous très motivés et reconnaissants de toutes les opportunités qui s’offrent au groupe. Il y aura de belles surprises et scènes à venir…!

On sent une profonde sensibilité dans ton chant. Quelles thèmes abordes-tu dans ton EP ?

Ces thèmes sont pour moi des émotions ressentis. Comme quand on est tout seul dans son lit, que l’on ressens des choses, on se pose des questions. Tu médites sur ta vie, sur tes expériences. Je parle d’histoires d’amour, qui finissent bien, qui finissent mal, qui ne finissent pas (rires). En réalité, ce sont des choses courantes de la vie. Quand j’écris je me concentre sur ce qui vient naturellement, sans forcément penser à moi même et mes expériences. Elles font souvent échos à des sentiments enfouies au fond de moi même. C’est très personnel sans l’être par essence.

Comment composes-tu ?

Je compose à la guitare ou au piano pour accompagner ma voix. Je commence par trouver des enchaînements d’accords, dans le même temps je chantonne des petites mélodies. Une fois la matière première aboutie, j’appelle ça “le squelette”, nous construisons en groupe les arrangements. On se laisse le champ libre afin que chacun puisse s’exprimer.

Quelles sont tes inspirations ?

J’écoute énormément de musique, je n’arrête jamais : elle inspire tout ce que l’on fait, nous transporte dans un voyage des sens. Mes influences viennent principalement des années 90. Radiohead est mon groupe préféré ! J’écoute aussi la pop de Björk, des voix féminines comme Mazzy Star ou encore Jeff Buckley. Je m’identifie aussi à beaucoup de groupes de la scène indie actuelle, sans oublier la soul/jazz. Je ne me limite pas à un seul style de musique.

Facebook de Imane El Halouat

Instagram de Imane El Halouat

Chaine Youtube de Imane El Halouat

Imane El Halouat - I will be waiting

 


Discipline: Articles, Musique



Catégories : Articles, Musique

Retour

Imane est une jeune artiste talentueuse originaire du Maroc, à l’univers singulier. Elle se révèle sur son premier EP, « Chrome Plate », où sensibilité et finesse délivre une puissance évocatrice hors du commun. Mêlant la mélancolie à l’imaginaire, Imane nous transporte en douceur dans un voyage... qui ne fait que débuter !

Tu as sorti « Chrome Plate » en Octobre 2019. Que représente cet EP pour toi ?

C’est une étape dans ma vie musicale, la toute première fois que je monte un projet avec mes compositions. Tout a débuté avec Samy Prou, mon bassiste. Au départ, nous n’avions pas l’optique de sortir quelque chose d’abouti, ni de parfait. C’était juste pour se pencher sur mes compositions et commencer ce projet. Puis, on a commencé à travailler avec Hugo Seyer, le batteur. C’est alors que nous avons enregistré l’EP. A sa sortie, Alex Da Silva Maïa, séduit par le projet, a proposé de se joindre à nous et d’assurer la deuxième guitare. Aujourd’hui, nous sommes tous très motivés et reconnaissants de toutes les opportunités qui s’offrent au groupe. Il y aura de belles surprises et scènes à venir…!

On sent une profonde sensibilité dans ton chant. Quelles thèmes abordes-tu dans ton EP ?

Ces thèmes sont pour moi des émotions ressentis. Comme quand on est tout seul dans son lit, que l’on ressens des choses, on se pose des questions. Tu médites sur ta vie, sur tes expériences. Je parle d’histoires d’amour, qui finissent bien, qui finissent mal, qui ne finissent pas (rires). En réalité, ce sont des choses courantes de la vie. Quand j’écris je me concentre sur ce qui vient naturellement, sans forcément penser à moi même et mes expériences. Elles font souvent échos à des sentiments enfouies au fond de moi même. C’est très personnel sans l’être par essence.

Comment composes-tu ?

Je compose à la guitare ou au piano pour accompagner ma voix. Je commence par trouver des enchaînements d’accords, dans le même temps je chantonne des petites mélodies. Une fois la matière première aboutie, j’appelle ça “le squelette”, nous construisons en groupe les arrangements. On se laisse le champ libre afin que chacun puisse s’exprimer.

Quelles sont tes inspirations ?

J’écoute énormément de musique, je n’arrête jamais : elle inspire tout ce que l’on fait, nous transporte dans un voyage des sens. Mes influences viennent principalement des années 90. Radiohead est mon groupe préféré ! J’écoute aussi la pop de Björk, des voix féminines comme Mazzy Star ou encore Jeff Buckley. Je m’identifie aussi à beaucoup de groupes de la scène indie actuelle, sans oublier la soul/jazz. Je ne me limite pas à un seul style de musique.

Facebook de Imane El Halouat

Instagram de Imane El Halouat

Chaine Youtube de Imane El Halouat

Imane El Halouat - I will be waiting