zoom
Jean-François Ruiz - Nous sommes tous artistes.

Jean-François Ruiz - Nous sommes tous artistes.

    Partager sur :

Jean-François Ruiz dirige la Galerie Lisa Yellow Korner dans la Rue des Arts, avec sa complice Pascale Robert. Face à la situation que nous vivons il a souhaité continuer, tout comme nous le faisons, à partager l’art. Il a donc lancé un appel aux artistes, un appel à créer.

Et ils l’ont entendu. Avec la Galerie tu es à l’initiative de créations d’artistes qui se confrontent au thème du Covid-19...

Une dizaine d’artistes a choisi de se manifester. A mon humble niveau je voulais créer quelque chose. Je me suis tourné vers Monsieur Z qui a accepté tout de suite. Puis on a ouvert, en faisant un appel sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas la Galerie Lisa, ce n’est pas commercial. Cela marque seulement cette situation exceptionnelle. Comme des musiciens, tels Bob Sinclar, le font en créant des concerts privés. La situation remet les choses à plat, face au contexte extrêmement commercial que nous vivons en général. On va se poser, pendant quelques semaines, afin de réfléchir à l’utilité et à la créativité de chacun, à la démarche globale et humaniste que nous devons avoir, en étant à l’écoute de nos proches, des soignants, et en jouant le jeu et restant chez nous et en attendant que ça passe.

Toi-même tu es devenu artiste pour l’occasion...

On ne devient pas artiste... mais on est tous un peu artistes, à notre niveau. Pour bien promouvoir les artistes, il faut les aimer, et l’être un peu soi-même. Cette illustration que j’ai faite au nom de la Galerie Lisa, avec cet immeuble, évoque l’amour, le rester chez soi, et le partage. Vous pourrez voir sur mon interview vidéo disponible ICI quelques œuvres que j’ai réalisées avant cela, la première datant de 1979. On peut tous être artistes si on s’en donne les moyens, et le temps, et puisque nous sommes confinés, profitezen pour devenir artistes vous aussi.

En tant que galeriste et membre de la Rue des Arts comment vois-tu l’après-crise Corona ?

Je ne le vois pas pour l’instant. Mais on va quand même l’imaginer. On va tout faire pour créer de l’événement. L’anniversaire de la Rue des arts devrait se dérouler début juin. J’espère que l’on va trouver la bonne idée, et redonner l’envie à notre clientèle de venir nous voir, de venir partager avec nous. Ils n’auront peut être pas la tête à ça... Il faudra voir aussi comment le travail des artistes se fera pour inciter le public à se déplacer. On devra tous se serrer les coudes dans la Rue des Arts. Tout le monde va innover pour faire venir les clients. Il me reste visiblement quelques semaines pour y réfléchir ! Je souhaite surtout que tout se passe bien pendant cette période. Merci à Cité des Arts !

Interview Vidéo Jean-François Ruiz :


Discipline: Articles, Arts graphiques, Photographie, Initiatives,



Catégories : Articles, Arts graphiques, Photographie, Initiatives,

Retour

Jean-François Ruiz dirige la Galerie Lisa Yellow Korner dans la Rue des Arts, avec sa complice Pascale Robert. Face à la situation que nous vivons il a souhaité continuer, tout comme nous le faisons, à partager l’art. Il a donc lancé un appel aux artistes, un appel à créer.

Et ils l’ont entendu. Avec la Galerie tu es à l’initiative de créations d’artistes qui se confrontent au thème du Covid-19...

Une dizaine d’artistes a choisi de se manifester. A mon humble niveau je voulais créer quelque chose. Je me suis tourné vers Monsieur Z qui a accepté tout de suite. Puis on a ouvert, en faisant un appel sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas la Galerie Lisa, ce n’est pas commercial. Cela marque seulement cette situation exceptionnelle. Comme des musiciens, tels Bob Sinclar, le font en créant des concerts privés. La situation remet les choses à plat, face au contexte extrêmement commercial que nous vivons en général. On va se poser, pendant quelques semaines, afin de réfléchir à l’utilité et à la créativité de chacun, à la démarche globale et humaniste que nous devons avoir, en étant à l’écoute de nos proches, des soignants, et en jouant le jeu et restant chez nous et en attendant que ça passe.

Toi-même tu es devenu artiste pour l’occasion...

On ne devient pas artiste... mais on est tous un peu artistes, à notre niveau. Pour bien promouvoir les artistes, il faut les aimer, et l’être un peu soi-même. Cette illustration que j’ai faite au nom de la Galerie Lisa, avec cet immeuble, évoque l’amour, le rester chez soi, et le partage. Vous pourrez voir sur mon interview vidéo disponible ICI quelques œuvres que j’ai réalisées avant cela, la première datant de 1979. On peut tous être artistes si on s’en donne les moyens, et le temps, et puisque nous sommes confinés, profitezen pour devenir artistes vous aussi.

En tant que galeriste et membre de la Rue des Arts comment vois-tu l’après-crise Corona ?

Je ne le vois pas pour l’instant. Mais on va quand même l’imaginer. On va tout faire pour créer de l’événement. L’anniversaire de la Rue des arts devrait se dérouler début juin. J’espère que l’on va trouver la bonne idée, et redonner l’envie à notre clientèle de venir nous voir, de venir partager avec nous. Ils n’auront peut être pas la tête à ça... Il faudra voir aussi comment le travail des artistes se fera pour inciter le public à se déplacer. On devra tous se serrer les coudes dans la Rue des Arts. Tout le monde va innover pour faire venir les clients. Il me reste visiblement quelques semaines pour y réfléchir ! Je souhaite surtout que tout se passe bien pendant cette période. Merci à Cité des Arts !

Interview Vidéo Jean-François Ruiz :