zoom
Jean-pierre Giran, Maire d’Hyères,  les Arts et la Culture sont une priorité.

Jean-pierre Giran, Maire d’Hyères, les Arts et la Culture sont une priorité.

    Partager sur :

Le maire d’Hyères en fondant le Parcours des Arts dans sa ville a clairement manifesté le souhait d’intégrer l’artisanat et l’art à cette ville qui dispose d’un incroyable patrimoine historique. Pour Cité des Arts il détaille le programme des Journées Européennes des Métiers d’Art, et son attachement au Patrimoine et à la Culture.

 
Quel est le programme des JEMA à Hyères ?
Intitulé «Les Arts en Fête et en Fleurs», les JEMA débuteront cette année le 5 avril par un grand défilé d’art floral au Forum du Casino.
Les 6, 7 et 8 avril, les ateliers du Parcours des Arts ainsi que les partenaires accueilleront le public et proposeront démonstrations et ateliers dans leur local. Un village des métiers d’art sera installé place République, exposant de nombreux savoirs-faire.
Une exposition «Mise en scène» sera organisée à la Tour des Templiers, permettant de faire découvrir aux visiteurs les créations des artistes et artisans de notre cœur de ville.
Ces trois journées seront rythmées par des animations et déambulations musicales à travers le Parcours des Arts.
 
Comment Le Parcours des Arts s’inscrit-il dans une redynamisation du Centre-Ville ?
Nous l’avons instauré pour revitaliser le centre-ville car il s’agit non seulement de boutiques ayant un intérêt commercial par elles-mêmes mais également d’éléments attractifs justifiant une visite.
Notre stratégie consiste à ponctuer les différents monuments présents dans la cité médiévale de locaux d’artisanat d’art afin d’offrir une promenade culturelle à tous les visiteurs. Nous sommes convaincus qu’ainsi le surcroit de fréquentation bénéficiera aux commerces traditionnels.
 
Quelle importance accordez-vous aux Arts et à la Culture sur le territoire hyérois ?
La ville d’Hyères a deux atouts incontestables : une nature d’exception dont la présence du Parc National de Port Cros et l’opération Grand Site sont le témoignage et une histoire culturelle très riche que ce soit au niveau des artistes qui ont traversé notre commune que des vestiges de l’architecture qu’elle abrite. Stevenson, Conrad, Bourget, Gide, Malraux, Man Ray, Bunuel, la NRF ont ainsi visité ou résidé dans Hyères.
Quant au patrimoine du site grec d’Olbia, à la Fondation d’art contemporain Carmignac à Porquerolles en passant par la Tour des Templiers, la Collégiale Saint-Paul, l’Eglise Saint-Louis, toutes du XII ème siècle ainsi que par les églises anglicanes et la villa Noailles ; c’est un cadeau de l’histoire qu’Hyères offre à ses habitants et ses touristes. La création prochaine d’un musée des Arts et du Paysage concrétisera davantage la priorité que constituent pour nous les Arts et la Culture.
 
 
 


Discipline: Articles, Événements,



Catégories : Articles, Événements,

Retour

Le maire d’Hyères en fondant le Parcours des Arts dans sa ville a clairement manifesté le souhait d’intégrer l’artisanat et l’art à cette ville qui dispose d’un incroyable patrimoine historique. Pour Cité des Arts il détaille le programme des Journées Européennes des Métiers d’Art, et son attachement au Patrimoine et à la Culture.

 
Quel est le programme des JEMA à Hyères ?
Intitulé «Les Arts en Fête et en Fleurs», les JEMA débuteront cette année le 5 avril par un grand défilé d’art floral au Forum du Casino.
Les 6, 7 et 8 avril, les ateliers du Parcours des Arts ainsi que les partenaires accueilleront le public et proposeront démonstrations et ateliers dans leur local. Un village des métiers d’art sera installé place République, exposant de nombreux savoirs-faire.
Une exposition «Mise en scène» sera organisée à la Tour des Templiers, permettant de faire découvrir aux visiteurs les créations des artistes et artisans de notre cœur de ville.
Ces trois journées seront rythmées par des animations et déambulations musicales à travers le Parcours des Arts.
 
Comment Le Parcours des Arts s’inscrit-il dans une redynamisation du Centre-Ville ?
Nous l’avons instauré pour revitaliser le centre-ville car il s’agit non seulement de boutiques ayant un intérêt commercial par elles-mêmes mais également d’éléments attractifs justifiant une visite.
Notre stratégie consiste à ponctuer les différents monuments présents dans la cité médiévale de locaux d’artisanat d’art afin d’offrir une promenade culturelle à tous les visiteurs. Nous sommes convaincus qu’ainsi le surcroit de fréquentation bénéficiera aux commerces traditionnels.
 
Quelle importance accordez-vous aux Arts et à la Culture sur le territoire hyérois ?
La ville d’Hyères a deux atouts incontestables : une nature d’exception dont la présence du Parc National de Port Cros et l’opération Grand Site sont le témoignage et une histoire culturelle très riche que ce soit au niveau des artistes qui ont traversé notre commune que des vestiges de l’architecture qu’elle abrite. Stevenson, Conrad, Bourget, Gide, Malraux, Man Ray, Bunuel, la NRF ont ainsi visité ou résidé dans Hyères.
Quant au patrimoine du site grec d’Olbia, à la Fondation d’art contemporain Carmignac à Porquerolles en passant par la Tour des Templiers, la Collégiale Saint-Paul, l’Eglise Saint-Louis, toutes du XII ème siècle ainsi que par les églises anglicanes et la villa Noailles ; c’est un cadeau de l’histoire qu’Hyères offre à ses habitants et ses touristes. La création prochaine d’un musée des Arts et du Paysage concrétisera davantage la priorité que constituent pour nous les Arts et la Culture.