zoom
 La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.  La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.
zoom
 La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.  La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.
zoom
 La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.  La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.
zoom
 La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.  La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.
zoom
 La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.  La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.
zoom
 La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.  La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.
zoom
 La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.  La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.

La Bousti Arty - Une pochette surprise pas comme les autres.

    Partager sur :

ARTS GRAPHIQUES
Disponible à l’achat dès le 3 mars en magasin et en ligne

La Bousti, c’est l’association toulonnaise qui met en avant les artisans du Var. Leur leitmotiv : soutenir ces commerçants en difficulté depuis le premier confinement en créant des box pour découvrir leurs produits. Ce mois-ci, ils se lancent à nouveau dans une belle initiative : soutenir les artistes locaux avec la « Bousti Arty ».

Comment est née cette Bousti ?

Au départ, c’est l’idée d’un groupe d’amis, de jeunes entrepreneurs de Toulon : Gregory et Morgane du « Brun Noir », un bar très chaleureux du centre-ville, Camille et Julien du restaurant malaisien « Le Sembilan » et enfin, la créatrice de crochet Marion de « Mamie Merci ». On voulait être solidaire et faire du rachat de stock, proposer un soutien financier, puis, on a eu l’idée des box et le groupe s’est élargi. On a pu rencontrer plein d’autres commerçants, artisans et même des artistes motivés pour participer. Tous les deux mois, on propose des produits différents. On a déjà créé six éditions, et on peut même nous en commander sur mesure ! C’est d’ailleurs ce que vient de faire le Conseil départemental pour la fête des Mères.

Comment avez-vous décidé d’en faire une avec des artistes ?

C’est Mathilde qui nous a proposé cette idée. On avait essayé de faire des box en associant des produits alimentaires et des objets déco ou des œuvres, mais ce n’est pas la même clientèle. On avait d’ailleurs déjà travaillé avec les artistes Hildegarde Laszak et Alex Bouyrie. Mais on a pensé que c’était plus sympa pour l’artiste de ne pas se retrouver associé à des confitures ! (rires) On s’est aussi rendu compte que les artistes avaient énormément besoin de soutien en ce moment. Ils ne peuvent pas exposer, ne peuvent pas montrer leurs œuvres et ont moins d’occasions de les vendre. La box permet de faire découvrir leur travail en vrai, de donner envie aux gens d’aller voir ce qu’ils font. En ce moment, tout est numérique : le public a pu profiter de festivals en ligne, d’expositions virtuelles, mais appréhender l’œuvre physiquement, ce n’est pas la même chose. C’est aussi l’occasion pour eux d’expérimenter de nouvelles formes. Là, nous faison sortir l’art de nos écrans ou des lieux culturels !

Qu’est-ce qu’on peut trouver dans la « Bousti Arty » ?

Pour cette première, nous avons confié la direction artistique à Laëtitia Romeo. Tous les trois mois, nous allons demander à un artiste de sélectionner des œuvres d’autres artistes, avec un format de box différent. Cette fois, nous souhaitions une pochette sur le thème de la Méditerranée alors Laëtitia a dessiné des formes abstraites avec des couleurs qui s’en inspirent. De l’autre côté, il y a une autre proposition en noir et blanc. À l’intérieur de la pochette, on peut trouver également une linogravure colorée d’Hildegarde, une autre en noir et blanc du tatoueur Alex Bouyrie, un cadavre-exquis modulable et magnétique d’Ambre Macchia, un dessin de Remi de chez Ollie&Co et un pin’s fait-main par Amandine Casset (Mandin). Là, ce sont tous des artistes toulonnais : grâce à l’école d’art et aux galeries de la ville, nous avons beaucoup d’artistes autour de nous. Mais le but est de collaborer avec des artistes de tout le département. Cette première édition est réalisée à dix exemplaires, mais on peut dire que chaque œuvre est unique. Elles sont datées, signées et accompagnées d’un certificat d’authentification. Et la box coûte seulement 39€ ! Ce n’est même pas le prix d’une œuvre, alors pour six créations, c’est un tout petit budget. Ce qui est important pour nous, c’est de rendre l’art accessible aux gens qui n’y ont pas accès en général, ou qui ne l’ont plus depuis le confinement !

Mars 2021


Discipline: Articles, Arts graphiques



Catégories : Articles, Arts graphiques

Retour

ARTS GRAPHIQUES
Disponible à l’achat dès le 3 mars en magasin et en ligne

La Bousti, c’est l’association toulonnaise qui met en avant les artisans du Var. Leur leitmotiv : soutenir ces commerçants en difficulté depuis le premier confinement en créant des box pour découvrir leurs produits. Ce mois-ci, ils se lancent à nouveau dans une belle initiative : soutenir les artistes locaux avec la « Bousti Arty ».

Comment est née cette Bousti ?

Au départ, c’est l’idée d’un groupe d’amis, de jeunes entrepreneurs de Toulon : Gregory et Morgane du « Brun Noir », un bar très chaleureux du centre-ville, Camille et Julien du restaurant malaisien « Le Sembilan » et enfin, la créatrice de crochet Marion de « Mamie Merci ». On voulait être solidaire et faire du rachat de stock, proposer un soutien financier, puis, on a eu l’idée des box et le groupe s’est élargi. On a pu rencontrer plein d’autres commerçants, artisans et même des artistes motivés pour participer. Tous les deux mois, on propose des produits différents. On a déjà créé six éditions, et on peut même nous en commander sur mesure ! C’est d’ailleurs ce que vient de faire le Conseil départemental pour la fête des Mères.

Comment avez-vous décidé d’en faire une avec des artistes ?

C’est Mathilde qui nous a proposé cette idée. On avait essayé de faire des box en associant des produits alimentaires et des objets déco ou des œuvres, mais ce n’est pas la même clientèle. On avait d’ailleurs déjà travaillé avec les artistes Hildegarde Laszak et Alex Bouyrie. Mais on a pensé que c’était plus sympa pour l’artiste de ne pas se retrouver associé à des confitures ! (rires) On s’est aussi rendu compte que les artistes avaient énormément besoin de soutien en ce moment. Ils ne peuvent pas exposer, ne peuvent pas montrer leurs œuvres et ont moins d’occasions de les vendre. La box permet de faire découvrir leur travail en vrai, de donner envie aux gens d’aller voir ce qu’ils font. En ce moment, tout est numérique : le public a pu profiter de festivals en ligne, d’expositions virtuelles, mais appréhender l’œuvre physiquement, ce n’est pas la même chose. C’est aussi l’occasion pour eux d’expérimenter de nouvelles formes. Là, nous faison sortir l’art de nos écrans ou des lieux culturels !

Qu’est-ce qu’on peut trouver dans la « Bousti Arty » ?

Pour cette première, nous avons confié la direction artistique à Laëtitia Romeo. Tous les trois mois, nous allons demander à un artiste de sélectionner des œuvres d’autres artistes, avec un format de box différent. Cette fois, nous souhaitions une pochette sur le thème de la Méditerranée alors Laëtitia a dessiné des formes abstraites avec des couleurs qui s’en inspirent. De l’autre côté, il y a une autre proposition en noir et blanc. À l’intérieur de la pochette, on peut trouver également une linogravure colorée d’Hildegarde, une autre en noir et blanc du tatoueur Alex Bouyrie, un cadavre-exquis modulable et magnétique d’Ambre Macchia, un dessin de Remi de chez Ollie&Co et un pin’s fait-main par Amandine Casset (Mandin). Là, ce sont tous des artistes toulonnais : grâce à l’école d’art et aux galeries de la ville, nous avons beaucoup d’artistes autour de nous. Mais le but est de collaborer avec des artistes de tout le département. Cette première édition est réalisée à dix exemplaires, mais on peut dire que chaque œuvre est unique. Elles sont datées, signées et accompagnées d’un certificat d’authentification. Et la box coûte seulement 39€ ! Ce n’est même pas le prix d’une œuvre, alors pour six créations, c’est un tout petit budget. Ce qui est important pour nous, c’est de rendre l’art accessible aux gens qui n’y ont pas accès en général, ou qui ne l’ont plus depuis le confinement !

Mars 2021