zoom
La Dernière Nuit du Monde -Théâtre de l'Esplanade - 20h30

La Dernière Nuit du Monde -Théâtre de l'Esplanade - 20h30

    Partager sur :

abrice Murgia (directeur du Théâtre National-Bruxelles) et Laurent Gaudé (La Mort du roi Tsongor, Le Soleil des Scorta Goncourt 2004 et, dernièrement Paris, mille vies) n’avaient pas travaillé ensemble depuis la création en 2014 de l’opéra Daral Saga. C’était sans compter sur leurs lectures communes, notamment l’essai de Jonathan Crary, 24/7 Le capitalisme à l’assaut du sommeil, source de questionnements : l’Homme peut-il vivre 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ? Est-il sain, juste, souhaitable de maintenir l’éveil et l’activité sans discontinuité au détriment de la nuit ? Autant de thématiques prétextes à rêver ensemble plusieurs histoires dans plusieurs endroits du globe avec, au-dessus de leur tête : les étoiles, le ciel, la nuit. S’est alors présentée à eux « une chapelle universelle propice à la construction de narrations » et à la création d’un vaste puzzle nourri de recherches, d’histoires, de récits et de rencontres autour de cet espace-temps si particulier qu’est la nuit. Où l’on peut être seul avec soi-même. Seul face à soi-même.

https://www.theatresendracenie.com/saison/toute-la-saison/47-2022-events/533-la-derniere-nuit-du-monde.html


Discipline: Agenda, Théâtre, Divers

Ville: Draguignan

Date: 01 mars 2022.



Catégories : Agenda, Théâtre, Divers

Retour
abrice Murgia (directeur du Théâtre National-Bruxelles) et Laurent Gaudé (La Mort du roi Tsongor, Le Soleil des Scorta Goncourt 2004 et, dernièrement Paris, mille vies) n’avaient pas travaillé ensemble depuis la création en 2014 de l’opéra Daral Saga. C’était sans compter sur leurs lectures communes, notamment l’essai de Jonathan Crary, 24/7 Le capitalisme à l’assaut du sommeil, source de questionnements : l’Homme peut-il vivre 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ? Est-il sain, juste, souhaitable de maintenir l’éveil et l’activité sans discontinuité au détriment de la nuit ? Autant de thématiques prétextes à rêver ensemble plusieurs histoires dans plusieurs endroits du globe avec, au-dessus de leur tête : les étoiles, le ciel, la nuit. S’est alors présentée à eux « une chapelle universelle propice à la construction de narrations » et à la création d’un vaste puzzle nourri de recherches, d’histoires, de récits et de rencontres autour de cet espace-temps si particulier qu’est la nuit. Où l’on peut être seul avec soi-même. Seul face à soi-même. https://www.theatresendracenie.com/saison/toute-la-saison/47-2022-events/533-la-derniere-nuit-du-monde.html