zoom
La mouette - Le Liberté Scène nationale - 20h30

La mouette - Le Liberté Scène nationale - 20h30

    Partager sur :

Irène, la mère. Constantin, le fils. Il y a eu l’enfance, l’éveil au désir lorsque le grain de la peau nue de sa mère troublait le fils. Il y a eu leur complicité lorsqu’il devint un homme et qu’ensemble ils nageaient dans le lac, beaux et libres. Aujourd’hui Irène aime un homme qu’elle admire et Constantin est jaloux.

Pour écrire ce qu’il appelait sa « comédie », Tchekhov était passé par Œdipe roi et Hamlet, pièces mythiques du trouble mère/fils. Cyril Teste, en revisitant LA MOUETTE extrait une fibre hyper sensible qui, finalement, rejoint le mythe. Le dispositif articule plusieurs temps : présent représenté, présent filmé, différents temps passés, plusieurs lieux… Et l’émotion est bien là, dans ce tremblement des temps et des espaces, ces frémissements de peau… Des senteurs diffusées activent la chaîne des souvenirs. Au-delà du présent ou du passé, au-delà du temps, il y a l’infini du désir et de la mort, à la fin réunis.

- D’après Anton Tchekhov - Traduction Olivier Cadiot - Mise en scène Cyril Teste -
Avec Vincent Berger, Hervé Blanc, Olivia Corsini, Katia Ferreira, Mathias Labelle, Liza Lapert, Pierre Timaitre et Gérald Weingand

Durée 2h30


https://www.frequence-sud.fr/art-70919-la_mouette_toulon


Discipline: Agenda, Théâtre,

Ville: Toulon

Date: 11 mai 2021.

Date de fin: 12 mai 2021.



Catégories : Agenda, Théâtre,

Retour
Irène, la mère. Constantin, le fils. Il y a eu l’enfance, l’éveil au désir lorsque le grain de la peau nue de sa mère troublait le fils. Il y a eu leur complicité lorsqu’il devint un homme et qu’ensemble ils nageaient dans le lac, beaux et libres. Aujourd’hui Irène aime un homme qu’elle admire et Constantin est jaloux. Pour écrire ce qu’il appelait sa « comédie », Tchekhov était passé par Œdipe roi et Hamlet, pièces mythiques du trouble mère/fils. Cyril Teste, en revisitant LA MOUETTE extrait une fibre hyper sensible qui, finalement, rejoint le mythe. Le dispositif articule plusieurs temps : présent représenté, présent filmé, différents temps passés, plusieurs lieux… Et l’émotion est bien là, dans ce tremblement des temps et des espaces, ces frémissements de peau… Des senteurs diffusées activent la chaîne des souvenirs. Au-delà du présent ou du passé, au-delà du temps, il y a l’infini du désir et de la mort, à la fin réunis. - D’après Anton Tchekhov - Traduction Olivier Cadiot - Mise en scène Cyril Teste - Avec Vincent Berger, Hervé Blanc, Olivia Corsini, Katia Ferreira, Mathias Labelle, Liza Lapert, Pierre Timaitre et Gérald Weingand Durée 2h30 https://www.frequence-sud.fr/art-70919-la_mouette_toulon