zoom
La Rue des Arts, le centre  culturel de Toulon. La Rue des Arts, le centre  culturel de Toulon.
zoom
Photo Nathalie Havez Photo Nathalie Havez
zoom
Photo Nathalie Havez Photo Nathalie Havez
zoom
Photo Nathalie Havez Photo Nathalie Havez
zoom
Photo Nathalie Havez Photo Nathalie Havez
zoom
Photo Nathalie Havez Photo Nathalie Havez
zoom
La Rue des Arts, le centre  culturel de Toulon. La Rue des Arts, le centre  culturel de Toulon.

La Rue des Arts, le centre culturel de Toulon.

    Partager sur :

Depuis son inauguration, le 12 mai 2017, et le monumental concert de Cerrone sur la Place de l’Equerre, la Rue des Arts ne désemplit pas. Symbole majeur du renouveau du Centre Ancien de Toulon, cette rue attire le public amateur d’art ou néophyte, qui aime flaner, visiter et acheter dans les boutiques, et boire un verre aux terrasses de la Place.

 

Issue de la volonté politique d’Hubert Falco de réhabiliter le centre-ville, la rue Pierre Sémard a été choisie il y a cinq ans par l’équipe d’Hélène Audibert, adjointe au Centre Ancien, comme projet pilote de ce renouveau. Jacques Mikaélian, avec son projet de rue dédiée à l’art et à l’art de vivre, a été choisi pour mener ce projet.


Aujourd’hui la Rue des Arts, c’est plus de vingt-cinq boutiques dédiées à cette thématique. On y trouve des galeries bien sûr, qui présentent tous types d’artistes, dans des domaines divers, des arts graphiques à la photographie, des ateliers d’artistes, des magasins de décoration, des vêtements, de la gastronomie, un magasin de disque... La Place de l’Equerre a tout l’été drainé le public vers les rues de Toulon au rythme de ses animations, de la Fête de la Musique au TLN Festival. Sur et autour de la place, se trouvent différents bars, coffee-shops, traiteurs, avec pour particularité de tous avoir un thème différent, house, jazz, street, bio, basque, et j’en passe. Les animations vont durer toute l’année. La rue sera en permanence décorée de photos géantes d’artistes divers, renouvellées régulièrement, la prochaine exposition démarrera d’ailleurs le 14 septembre. De même, tous les jeudis soirs, les boutiques sont ouvertes en nocturne, et un commerçant de la rue fait une animation spécifique, dégustation, concert, live painting...


Ce projet phare cristallise aujourd’hui les énergies et entraîne dans son sillage le reste du centre-ville. Citons la Place Monsenergue, qui, à peine rénovée, accueille déjà un nouvel hôtel, un nouveau bar-concept, un nouveau traiteur.
Alors, si vous n’y êtes pas encore allés, vous savez ce qu’il vous reste à faire, le 14 septembre peut-être ?

 

Site web de la Rue des Arts


Discipline: Articles, Initiatives



Catégories : Articles, Initiatives

Retour

Depuis son inauguration, le 12 mai 2017, et le monumental concert de Cerrone sur la Place de l’Equerre, la Rue des Arts ne désemplit pas. Symbole majeur du renouveau du Centre Ancien de Toulon, cette rue attire le public amateur d’art ou néophyte, qui aime flaner, visiter et acheter dans les boutiques, et boire un verre aux terrasses de la Place.

 

Issue de la volonté politique d’Hubert Falco de réhabiliter le centre-ville, la rue Pierre Sémard a été choisie il y a cinq ans par l’équipe d’Hélène Audibert, adjointe au Centre Ancien, comme projet pilote de ce renouveau. Jacques Mikaélian, avec son projet de rue dédiée à l’art et à l’art de vivre, a été choisi pour mener ce projet.


Aujourd’hui la Rue des Arts, c’est plus de vingt-cinq boutiques dédiées à cette thématique. On y trouve des galeries bien sûr, qui présentent tous types d’artistes, dans des domaines divers, des arts graphiques à la photographie, des ateliers d’artistes, des magasins de décoration, des vêtements, de la gastronomie, un magasin de disque... La Place de l’Equerre a tout l’été drainé le public vers les rues de Toulon au rythme de ses animations, de la Fête de la Musique au TLN Festival. Sur et autour de la place, se trouvent différents bars, coffee-shops, traiteurs, avec pour particularité de tous avoir un thème différent, house, jazz, street, bio, basque, et j’en passe. Les animations vont durer toute l’année. La rue sera en permanence décorée de photos géantes d’artistes divers, renouvellées régulièrement, la prochaine exposition démarrera d’ailleurs le 14 septembre. De même, tous les jeudis soirs, les boutiques sont ouvertes en nocturne, et un commerçant de la rue fait une animation spécifique, dégustation, concert, live painting...


Ce projet phare cristallise aujourd’hui les énergies et entraîne dans son sillage le reste du centre-ville. Citons la Place Monsenergue, qui, à peine rénovée, accueille déjà un nouvel hôtel, un nouveau bar-concept, un nouveau traiteur.
Alors, si vous n’y êtes pas encore allés, vous savez ce qu’il vous reste à faire, le 14 septembre peut-être ?

 

Site web de la Rue des Arts