zoom
Les coups de cœurs du mois de nos partenaires - Juin

Les coups de cœurs du mois de nos partenaires - Juin

    Partager sur :

Retrouvez tous les coups de cœur du mois de juin, sélectionnés avec soin par nos partenaires : la librairie Falba, la librairie Charlemagne, les cinémas Les Petits Ecrans et Radio Active.

- Le coup de cœur de la librairie Falba - BD :

Elric

Avez-vous déjà parcouru les Jeunes Royaumes, vogué au-delà du Vieil Océan et gardé le cap sur la capitale de l’île des Dragons, Imrryr la Cité qui rêve ? Si ce n’est pas encore le cas, rejoignez Elric, le dernier Empereur de Melnibonée.
Cet albinos, Serviteur d’Arioch le Dieu du Chaos, puise son énergie de son épée démon, Stormbringer le buveur d’âmes. Réformateur de son empire décadent, trahit par son cousin Yyrkoon, il entraîne la chute du Trône de rubis en le livrant à la fureur des barbares. Tourmenté par la mort de son amour, cet être romantique va courir le monde sans but aux côtés de son fidèle ami, Tristelune.
Elric est né en juin 1961 dans les pages de Science Fantasy, sous la plume de Michaël Moorcock. Rédacteur en chef de nombreux magazines (Tarzan adventures ; New world ; etc.), parolier de groupes de rock (Blue Öyster Cult ; Hawkwind ; etc.), cet écrivain prolifique est considéré comme étant le dernier maître de l’Heroïc Fantasy. Père de la Dark fantasy, ces œuvres ont inspiré à ce jour des générations de romanciers, scénaristes et auteurs de jeux.
Amateur de bande dessinée, le premier cycle est enfin adapté en 4 tomes aux éditions Glénat par Julien Blondel et ses acolytes. Aussi, n’attendez plus et courez sans plus tarder chez votre libraire pour découvrir ou redécouvrir les aventures du Loup blanc, Elric le nécromancien.

Helclayen, l’elfe de Dracénie

 

- Le coup de cœur de la librairie Charlemagne - littérature :

Ravissement - Laurence Lieutaud

Louise a 18 ans. Elle travaille depuis 15 jours dans une boulangerie pour l’été. Sa vie tranquille va voler en éclats quand elle rencontre Paul, un peintre très en vue. Fascinée, elle part avec lui sur un coup de tête, devient sa muse, voyage avec lui, pose pour lui, se cultive pour lui. Cela pourrait être le début d’un beau conte de fées…mais ce roman raconte l’histoire d’une emprise, d’un ravissement qui peu à peu bascule vers un cauchemar oppressant. Un texte poignant, porté par une écriture superbe et sûre. Une écrivaine accomplie est née dès ce premier roman. Bravo !

Anne - Libraire à Toulon

 

- Le coup de cœur des Petits Ecrans - Cinéma

Nomadland - Chloe Zaho

Avec son troisième long métrage, la réalisatrice Chloe Zaho continue de poser son regard sur les « exclus » de la société américaine. On suit sur une année le parcours de Fern (incarnée à la perfection par Frances McDormand) qui, après l’effondrement de la cité minière où elle travaillait, décide de prendre la route avec son van aménagé et d’adopter une vie de nomade. Sur le papier, « Nomadland » aurait pu être qu’une simple chronique sur les difficultés de vie d’une sexagénaire dans un pays fracturé socialement et économiquement. Pourtant, Chloe Zaho préfère nous montrer que derrière la résilience apparente de ce mode de vie se cache une tradition humaniste et culturelle atypique. La force quasi-documentaire du récit (adapté d’un live d’enquête sur la communauté nomade) allié à la puissance naturaliste de la mise en scène de la réalisatrice tout juste oscarisée nous plonge dans un road movie solaire aussi dépaysant qu’inoubliable.

En salles le 9 Juin.

Maxime Decerier.

 

- Le coup de cœur de Radio Active - Musique

Johnny Flynn & Robert Macfarlane - Lost in the Cedar Wood

Des papillons viennent caresser mon cœur avec tendresse à chaque fois que mes lèvres prononcent le nom de Johnny Flynn. J’aime sa simplicité, sa poésie optimiste et directement influencée par des airs folks et traditionnels. J’aime aussi sa voix rassurante et honnête qui pourrait être celle d’un ami, douce et confortable comme un pull en laine en période de grand froid. Voici enfin son cinquième album qu’il nous tardait de découvrir, après le formidable «Sillion», qui présentait déjà de nombreuses pépites. «Lost in the cedar wood» est co-écrit avec son ami, l’écrivain et universitaire Robert Macfarlane. Fortement inspirés par l’épopée de Gilgamesh, qu’ils mettent en parallèle avec la pandémie responsable de notre monde à l’arrêt, Johnny et Robert ont écrit cet album entre mars 2020 et février 2021. Celui-ci a été composé à distance et en grande partie par correspondance. Il semblerait que cette création est été enregistré dans un chalet, hors du temps, au fond d’une forêt du Hampshire. La force de la nature et de fait omniprésente dans cette album, qui est sans aucun doute le plus végétal de la discographie de Johnny.

Marc Perrot


Discipline: Articles, Musique, Littérature, Cinéma



Catégories : Articles, Musique, Littérature, Cinéma

Retour

Retrouvez tous les coups de cœur du mois de juin, sélectionnés avec soin par nos partenaires : la librairie Falba, la librairie Charlemagne, les cinémas Les Petits Ecrans et Radio Active.

- Le coup de cœur de la librairie Falba - BD :

Elric

Avez-vous déjà parcouru les Jeunes Royaumes, vogué au-delà du Vieil Océan et gardé le cap sur la capitale de l’île des Dragons, Imrryr la Cité qui rêve ? Si ce n’est pas encore le cas, rejoignez Elric, le dernier Empereur de Melnibonée.
Cet albinos, Serviteur d’Arioch le Dieu du Chaos, puise son énergie de son épée démon, Stormbringer le buveur d’âmes. Réformateur de son empire décadent, trahit par son cousin Yyrkoon, il entraîne la chute du Trône de rubis en le livrant à la fureur des barbares. Tourmenté par la mort de son amour, cet être romantique va courir le monde sans but aux côtés de son fidèle ami, Tristelune.
Elric est né en juin 1961 dans les pages de Science Fantasy, sous la plume de Michaël Moorcock. Rédacteur en chef de nombreux magazines (Tarzan adventures ; New world ; etc.), parolier de groupes de rock (Blue Öyster Cult ; Hawkwind ; etc.), cet écrivain prolifique est considéré comme étant le dernier maître de l’Heroïc Fantasy. Père de la Dark fantasy, ces œuvres ont inspiré à ce jour des générations de romanciers, scénaristes et auteurs de jeux.
Amateur de bande dessinée, le premier cycle est enfin adapté en 4 tomes aux éditions Glénat par Julien Blondel et ses acolytes. Aussi, n’attendez plus et courez sans plus tarder chez votre libraire pour découvrir ou redécouvrir les aventures du Loup blanc, Elric le nécromancien.

Helclayen, l’elfe de Dracénie

 

- Le coup de cœur de la librairie Charlemagne - littérature :

Ravissement - Laurence Lieutaud

Louise a 18 ans. Elle travaille depuis 15 jours dans une boulangerie pour l’été. Sa vie tranquille va voler en éclats quand elle rencontre Paul, un peintre très en vue. Fascinée, elle part avec lui sur un coup de tête, devient sa muse, voyage avec lui, pose pour lui, se cultive pour lui. Cela pourrait être le début d’un beau conte de fées…mais ce roman raconte l’histoire d’une emprise, d’un ravissement qui peu à peu bascule vers un cauchemar oppressant. Un texte poignant, porté par une écriture superbe et sûre. Une écrivaine accomplie est née dès ce premier roman. Bravo !

Anne - Libraire à Toulon

 

- Le coup de cœur des Petits Ecrans - Cinéma

Nomadland - Chloe Zaho

Avec son troisième long métrage, la réalisatrice Chloe Zaho continue de poser son regard sur les « exclus » de la société américaine. On suit sur une année le parcours de Fern (incarnée à la perfection par Frances McDormand) qui, après l’effondrement de la cité minière où elle travaillait, décide de prendre la route avec son van aménagé et d’adopter une vie de nomade. Sur le papier, « Nomadland » aurait pu être qu’une simple chronique sur les difficultés de vie d’une sexagénaire dans un pays fracturé socialement et économiquement. Pourtant, Chloe Zaho préfère nous montrer que derrière la résilience apparente de ce mode de vie se cache une tradition humaniste et culturelle atypique. La force quasi-documentaire du récit (adapté d’un live d’enquête sur la communauté nomade) allié à la puissance naturaliste de la mise en scène de la réalisatrice tout juste oscarisée nous plonge dans un road movie solaire aussi dépaysant qu’inoubliable.

En salles le 9 Juin.

Maxime Decerier.

 

- Le coup de cœur de Radio Active - Musique

Johnny Flynn & Robert Macfarlane - Lost in the Cedar Wood

Des papillons viennent caresser mon cœur avec tendresse à chaque fois que mes lèvres prononcent le nom de Johnny Flynn. J’aime sa simplicité, sa poésie optimiste et directement influencée par des airs folks et traditionnels. J’aime aussi sa voix rassurante et honnête qui pourrait être celle d’un ami, douce et confortable comme un pull en laine en période de grand froid. Voici enfin son cinquième album qu’il nous tardait de découvrir, après le formidable «Sillion», qui présentait déjà de nombreuses pépites. «Lost in the cedar wood» est co-écrit avec son ami, l’écrivain et universitaire Robert Macfarlane. Fortement inspirés par l’épopée de Gilgamesh, qu’ils mettent en parallèle avec la pandémie responsable de notre monde à l’arrêt, Johnny et Robert ont écrit cet album entre mars 2020 et février 2021. Celui-ci a été composé à distance et en grande partie par correspondance. Il semblerait que cette création est été enregistré dans un chalet, hors du temps, au fond d’une forêt du Hampshire. La force de la nature et de fait omniprésente dans cette album, qui est sans aucun doute le plus végétal de la discographie de Johnny.

Marc Perrot