zoom
Mademoiselle Julie - Châteauvallon scène nationale - 20h30

Mademoiselle Julie - Châteauvallon scène nationale - 20h30

    Partager sur :

Julie est aristocrate, Jean, le valet et Kristin, la servante, sont nés pour servir. Il y a ceux d’en bas et ceux d’en haut. Mais celui qui est en bas voudrait monter, celle qui est en haut aimerait descendre. Au milieu de la nuit, ils se retrouvent dans la cuisine et envisagent quelque chose comme l’amour. Mais entre Jean et Julie, ce qu’on nomme amour est impossible, inconcevable même.

Lutte des classes mais aussi « lutte des cerveaux », comme l’affirme Strindberg. L’auteur place ses personnages au centre d’un cercle de désirs et de passions, comme sur une table de dissection. Du théâtre à cœur ouvert, sur le fil du rasoir et de la folie. Les mots séduisent, provoquent, blessent, tuent et pour Élisabeth Chailloux, ça se passe aujourd’hui. Reflets dans les baies vitrées, plaque à induction, smartphones nous rappellent qu’en nos temps lisses, être une femme libérée, ce n’est pas forcément plus facile qu’en 1888. Et pour un homme non plus.


https://www.chateauvallon-liberte.fr/evenement/mademoiselle-julie/


Discipline: Agenda, Théâtre

Ville: Ollioules

Date: 21 mai 2021.



Catégories : Agenda, Théâtre

Retour
Julie est aristocrate, Jean, le valet et Kristin, la servante, sont nés pour servir. Il y a ceux d’en bas et ceux d’en haut. Mais celui qui est en bas voudrait monter, celle qui est en haut aimerait descendre. Au milieu de la nuit, ils se retrouvent dans la cuisine et envisagent quelque chose comme l’amour. Mais entre Jean et Julie, ce qu’on nomme amour est impossible, inconcevable même. Lutte des classes mais aussi « lutte des cerveaux », comme l’affirme Strindberg. L’auteur place ses personnages au centre d’un cercle de désirs et de passions, comme sur une table de dissection. Du théâtre à cœur ouvert, sur le fil du rasoir et de la folie. Les mots séduisent, provoquent, blessent, tuent et pour Élisabeth Chailloux, ça se passe aujourd’hui. Reflets dans les baies vitrées, plaque à induction, smartphones nous rappellent qu’en nos temps lisses, être une femme libérée, ce n’est pas forcément plus facile qu’en 1888. Et pour un homme non plus. https://www.chateauvallon-liberte.fr/evenement/mademoiselle-julie/