zoom
MARIA CLAVERIE-RICARD - Fêter le retour des spectacles. MARIA CLAVERIE-RICARD - Fêter le retour des spectacles.
zoom
MARIA CLAVERIE-RICARD - Fêter le retour des spectacles. MARIA CLAVERIE-RICARD - Fêter le retour des spectacles.

MARIA CLAVERIE-RICARD - Fêter le retour des spectacles.

    Partager sur :

SPECTACLES VIVANTS
25 septembre : Ouverture de saison
23 au 25 septembre : Les Enfants du Paradis
29 septembre : Ben Mazué
Théâtre de l'Esplanade - Draguignan

 

Maria est directrice et programmatrice de Théâtres en Dracénie, qui gère notamment le théâtre de l'Esplanade à Draguignan. Elle nous détaille sa programmation et sa joie de retrouver le public.

Pour l’ouverture de saison, vous organisez une grande journée festive…
Nous recevons la Compagnie Marius avec "Les Enfants du Paradis", d’après le film de Carné et Prévert. C’est une adaptation pour l’extérieur dans le Parc Haussmann, du théâtre forain festif et accessible, qui conserve la trame du film. Nous sommes restés fermés pendant longtemps, c’est l’occasion d’ouvrir les portes du théâtre, avec trois soirées de représentation et toute une journée de spectacle vivant le 25 septembre. Nous aurons également des ateliers cirque et théâtre, des food trucks... C’est ouvert à toute la famille. Nous souhaitons fêter les retrouvailles et ouvrir la culture, c’est essentiel.

Quelle est la ligne directrice de votre programmation ?
Je ne fonctionne pas avec une thématique, ce qui m’importe est d’avoir une programmation très éclectique, pour le féru de théâtre, avec le "Tempest project" de Peter Brook par exemple, ou l’amateur de danse, avec la Batsheva Dance Company, ou le spectateur occasionnel, comme avec les champions du monde de hip hop Wanted Posse. Nous sommes aussi accessibles aux jeunes spectateurs, un tiers de notre programmation leur est destinée.

Quelles sont les dates phares de la saison ?
La programmation est très riche, avec cinquante-deux spectacles. L’ouverture sera un moment exceptionnel. En danse, nous accueillerons la Bastheva, Akram Khan ou Benjamin Millepied. 
En théâtre Peter Brook donc, Michel Fau dans une magnifique adaptation de Molière avec dix-huit artistes au plateau, un spectacle de Laurent Gaudé et Roland Auzet, "Nous l’Europe, banquet des peuples" présenté dans le festival in d’Avignon, ou encore "Moby Dick", avec soixante personnages marionnettes à taille humaine ou "1984" adapté d’Orwell où l'on est véritablement embarqué dans les effets visuels. Côté musique, nous coprogrammons avec l’association Tandem sur un axe chanson française et musiques actuelles. Nous aurons, entre autres, Ben Mazué, Juliette ou Feu! Chatterton. Nous avons également une programmation hors-les-murs : on sillonne les villages de l’agglomération en essayant de sensibiliser le public à aller au grand théâtre de Draguignan.

Qui retrouverons-nous pour votre festival "L’imprudanse" ?
C’est notre grand rendez-vous danse, avec la création de la Batsheva Dance Company, Emmanuel Gat dans un hommage à Tears for Fears, Arthur Perole, notre chorégraphe associé, qui investit tout le théâtre en clôture pour un moment festif, un danseur circassien pour "Burning", spectacle impressionnant et émouvant autour du burn out, ou encore Michel Kelemenis. Dans une soirée autour de l’humanité, nous verrons un hommage à Isadora Duncan, et Amala Dianor, chorégraphe star, revisite la danse hip hop. On fête la danse pendant une semaine, le public peut rencontrer les artistes, il y a des masterclass, c’est très rassembleur.

Vous organisez également le festival "Playbach"…
Pour ce festival coorganisé avec la ville, nous mettons la barre haute, avec trois grands plateaux. Une troupe d’opéra traditionnel chinois interprétera un conte traditionnel très coloré. Nous verrons "Les Noces de Figaro" par l’Opéra Nomade, de l’opéra dans toute sa splendeur. Et on clôturera avec Benjamin Millepied dans une magnifique ode à la musique de Bach. Également, Frédéric Audibert, le grand spécialiste au violoncelle de Bach, nous interprètera quelques suites pour un moment assez magique.

https://www.theatresendracenie.com/

Septembre 2021

 


Discipline: Articles, Sur les planches



Catégories : Articles, Sur les planches

Retour

SPECTACLES VIVANTS
25 septembre : Ouverture de saison
23 au 25 septembre : Les Enfants du Paradis
29 septembre : Ben Mazué
Théâtre de l'Esplanade - Draguignan

 

Maria est directrice et programmatrice de Théâtres en Dracénie, qui gère notamment le théâtre de l'Esplanade à Draguignan. Elle nous détaille sa programmation et sa joie de retrouver le public.

Pour l’ouverture de saison, vous organisez une grande journée festive…
Nous recevons la Compagnie Marius avec "Les Enfants du Paradis", d’après le film de Carné et Prévert. C’est une adaptation pour l’extérieur dans le Parc Haussmann, du théâtre forain festif et accessible, qui conserve la trame du film. Nous sommes restés fermés pendant longtemps, c’est l’occasion d’ouvrir les portes du théâtre, avec trois soirées de représentation et toute une journée de spectacle vivant le 25 septembre. Nous aurons également des ateliers cirque et théâtre, des food trucks... C’est ouvert à toute la famille. Nous souhaitons fêter les retrouvailles et ouvrir la culture, c’est essentiel.

Quelle est la ligne directrice de votre programmation ?
Je ne fonctionne pas avec une thématique, ce qui m’importe est d’avoir une programmation très éclectique, pour le féru de théâtre, avec le "Tempest project" de Peter Brook par exemple, ou l’amateur de danse, avec la Batsheva Dance Company, ou le spectateur occasionnel, comme avec les champions du monde de hip hop Wanted Posse. Nous sommes aussi accessibles aux jeunes spectateurs, un tiers de notre programmation leur est destinée.

Quelles sont les dates phares de la saison ?
La programmation est très riche, avec cinquante-deux spectacles. L’ouverture sera un moment exceptionnel. En danse, nous accueillerons la Bastheva, Akram Khan ou Benjamin Millepied. 
En théâtre Peter Brook donc, Michel Fau dans une magnifique adaptation de Molière avec dix-huit artistes au plateau, un spectacle de Laurent Gaudé et Roland Auzet, "Nous l’Europe, banquet des peuples" présenté dans le festival in d’Avignon, ou encore "Moby Dick", avec soixante personnages marionnettes à taille humaine ou "1984" adapté d’Orwell où l'on est véritablement embarqué dans les effets visuels. Côté musique, nous coprogrammons avec l’association Tandem sur un axe chanson française et musiques actuelles. Nous aurons, entre autres, Ben Mazué, Juliette ou Feu! Chatterton. Nous avons également une programmation hors-les-murs : on sillonne les villages de l’agglomération en essayant de sensibiliser le public à aller au grand théâtre de Draguignan.

Qui retrouverons-nous pour votre festival "L’imprudanse" ?
C’est notre grand rendez-vous danse, avec la création de la Batsheva Dance Company, Emmanuel Gat dans un hommage à Tears for Fears, Arthur Perole, notre chorégraphe associé, qui investit tout le théâtre en clôture pour un moment festif, un danseur circassien pour "Burning", spectacle impressionnant et émouvant autour du burn out, ou encore Michel Kelemenis. Dans une soirée autour de l’humanité, nous verrons un hommage à Isadora Duncan, et Amala Dianor, chorégraphe star, revisite la danse hip hop. On fête la danse pendant une semaine, le public peut rencontrer les artistes, il y a des masterclass, c’est très rassembleur.

Vous organisez également le festival "Playbach"…
Pour ce festival coorganisé avec la ville, nous mettons la barre haute, avec trois grands plateaux. Une troupe d’opéra traditionnel chinois interprétera un conte traditionnel très coloré. Nous verrons "Les Noces de Figaro" par l’Opéra Nomade, de l’opéra dans toute sa splendeur. Et on clôturera avec Benjamin Millepied dans une magnifique ode à la musique de Bach. Également, Frédéric Audibert, le grand spécialiste au violoncelle de Bach, nous interprètera quelques suites pour un moment assez magique.

https://www.theatresendracenie.com/

Septembre 2021