zoom
Marine Colard et CAAA:

Marine Colard et CAAA: "Choralangues, un voyage en musique."

    Partager sur :

Marine Colard est musicienne, comédienne mais aussi chargée des relations avec le public pour Constellations. Anne Robert travaille pour l’association CAAA Elles collaborent et créent des chorales pour le festival depuis quatre ans.

 

Tout d’abord, pouvez-vous nous parler de l’association CAAA ?
Anne : Il s’agit d’une association d’aide scolaire et d’alphabétisation pour lutter contre l’illettrisme. Les trois A du nom symbolisent Accueil, Alphabétisation et Animation. Nous travaillons beaucoup avec des immigrés et des personnes issues de quartiers isolés, et nous proposons des initiatives d’aide à l’intégration. Nous accueillons des personnes de plus de soixante nationalités différentes ! Il s’agit d’une action à la fois linguistique et culturelle. Nous cherchons à accompagner ces étrangers qui sont souvent en difficulté et à renforcer le lien social et la citoyenneté par la langue française.

Comment en êtes-vous venues à travailler ensemble sur un projet de chorale ?
Marine : J’ai initié une chorale pour le festival, il y a cinq ans. C’était une chorale assez classique au départ. Parallèlement, je suivais une formation de théâtre où j’ai suivi de nouvelles directions sur mon rapport au texte et à la parole. Au fil des années la chorale a évolué en fonction de mes recherches artistiques. Au départ j’ai contacté Anne pour lui parler du festival, elle est venue avec un groupe de l’association, ils ont beaucoup aimé les spectacles et l’ambiance du festival. L’année d’après ils revenaient mais cette fois-ci pas en tant que simple spectateur, ils ont participé à la chorale. Suite à la rencontre avec l’association CAAA la chorale est passée d’une langue, le français, à une dizaine de langues. Cette chorale-monde prolonge l’esprit du festival Constellations.

Comment s’organise la chorale ?
Marine : La chorale mélange le chant, la parole, la danse. Elle se crée au fil des répétitions avec les participants, tous ensemble. Nous faisons plusieurs ateliers et créons une forme finale que nous jouons dans le festival. On passe par une phase d’échauffement corporel et vocal puis je propose différents exercices et je rebondis suivant les improvisations accompagnée par les éventuels musiciens. Par exemple, l’année dernière, j’ai proposé une phrase en anglais avec une mélodie de base et chacun essayait de l’adapter suivant sa langue en modifiant l’air si besoin. On chante en choeur mais il arrive qu’une personne chante seule et que les autres ne soient qu’en mouvement. Les répétitions se déroulent cette année du 3 au 6 et le 11 et 12 septembre, de 18h à 20h, au CAAA à Toulon. Tout le monde est bienvenu.

Comment ça se passe avec les participants issus de l’Association ?
Anne : Cela leur demande de gros efforts, la plupart du temps. Venant de cultures différentes, ce n’est pas forcément inné pour eux de chanter et de danser en public comme ça. C’est l’occasion pour eux de passer du temps avec des personnes très différentes et de suivre des règles de vivre ensemble. C’est un bon exercice. Quand ça fonctionne, ça crée de très beaux moments. Ils prennent confiance et ça débloque beaucoup de choses en eux.


Maya Trufaut

Elles seront présentes le 15 septembre à 18:00 à la Tour Royale pour leur spectacle participatif "Choralangues". 
le duo sera également présent le 16 septembre à 16:00 à Le Liberté pour son numéro "Choralangues".


Inscription et information pour la chorale ici : publics@kubilai-khan-investigations.com

 

Téléchargez Cité des Arts hors-série spécial Constellations

 


Discipline: Articles, Musique, Sur les planches, Initiatives, Événements,

Ville: Toulon

Date: 15 septembre 2018.

Date de fin: 16 septembre 2018.



Catégories : Articles, Musique, Sur les planches, Initiatives, Événements,

Retour

Marine Colard est musicienne, comédienne mais aussi chargée des relations avec le public pour Constellations. Anne Robert travaille pour l’association CAAA Elles collaborent et créent des chorales pour le festival depuis quatre ans.

 

Tout d’abord, pouvez-vous nous parler de l’association CAAA ?
Anne : Il s’agit d’une association d’aide scolaire et d’alphabétisation pour lutter contre l’illettrisme. Les trois A du nom symbolisent Accueil, Alphabétisation et Animation. Nous travaillons beaucoup avec des immigrés et des personnes issues de quartiers isolés, et nous proposons des initiatives d’aide à l’intégration. Nous accueillons des personnes de plus de soixante nationalités différentes ! Il s’agit d’une action à la fois linguistique et culturelle. Nous cherchons à accompagner ces étrangers qui sont souvent en difficulté et à renforcer le lien social et la citoyenneté par la langue française.

Comment en êtes-vous venues à travailler ensemble sur un projet de chorale ?
Marine : J’ai initié une chorale pour le festival, il y a cinq ans. C’était une chorale assez classique au départ. Parallèlement, je suivais une formation de théâtre où j’ai suivi de nouvelles directions sur mon rapport au texte et à la parole. Au fil des années la chorale a évolué en fonction de mes recherches artistiques. Au départ j’ai contacté Anne pour lui parler du festival, elle est venue avec un groupe de l’association, ils ont beaucoup aimé les spectacles et l’ambiance du festival. L’année d’après ils revenaient mais cette fois-ci pas en tant que simple spectateur, ils ont participé à la chorale. Suite à la rencontre avec l’association CAAA la chorale est passée d’une langue, le français, à une dizaine de langues. Cette chorale-monde prolonge l’esprit du festival Constellations.

Comment s’organise la chorale ?
Marine : La chorale mélange le chant, la parole, la danse. Elle se crée au fil des répétitions avec les participants, tous ensemble. Nous faisons plusieurs ateliers et créons une forme finale que nous jouons dans le festival. On passe par une phase d’échauffement corporel et vocal puis je propose différents exercices et je rebondis suivant les improvisations accompagnée par les éventuels musiciens. Par exemple, l’année dernière, j’ai proposé une phrase en anglais avec une mélodie de base et chacun essayait de l’adapter suivant sa langue en modifiant l’air si besoin. On chante en choeur mais il arrive qu’une personne chante seule et que les autres ne soient qu’en mouvement. Les répétitions se déroulent cette année du 3 au 6 et le 11 et 12 septembre, de 18h à 20h, au CAAA à Toulon. Tout le monde est bienvenu.

Comment ça se passe avec les participants issus de l’Association ?
Anne : Cela leur demande de gros efforts, la plupart du temps. Venant de cultures différentes, ce n’est pas forcément inné pour eux de chanter et de danser en public comme ça. C’est l’occasion pour eux de passer du temps avec des personnes très différentes et de suivre des règles de vivre ensemble. C’est un bon exercice. Quand ça fonctionne, ça crée de très beaux moments. Ils prennent confiance et ça débloque beaucoup de choses en eux.


Maya Trufaut

Elles seront présentes le 15 septembre à 18:00 à la Tour Royale pour leur spectacle participatif "Choralangues". 
le duo sera également présent le 16 septembre à 16:00 à Le Liberté pour son numéro "Choralangues".


Inscription et information pour la chorale ici : publics@kubilai-khan-investigations.com

 

Téléchargez Cité des Arts hors-série spécial Constellations