zoom
Nelick - On est tous dans le même bateau. Nelick - On est tous dans le même bateau.
zoom
Nelick - On est tous dans le même bateau. Nelick - On est tous dans le même bateau.

Nelick - On est tous dans le même bateau.

    Partager sur :

27.03 - Festival Que Fa ? - Omega Live - Toulon 

Que ce soit pour ses collaborations avec Lord Esperanza ou avec Columbine, le nom du rappeur français Nelick ne vous est sûrement pas inconnu. Amoureux de la vie, Nelick vous entraîne dans son univers, très coloré, qui lui a permis de développer un rap chantant tantôt groovy, tantôt cloud. C’est avec nonchalance qu’il rappe ses textes forts de sens et d’esprit. Après « Kiwibunnytape » et « Dieu sauve Kiwibunny », il revient cette année avec le personnage du méchant Piu-Piu, qui souhaite développer un « bonbon » qui rend heureux afin d’asservir le peuple. Tout un programme ! Vous pourrez le découvrir sur la scène de l’Oméga Live de Toulon aux côtés de Makala et d’Oboy grâce à Tandem, Otaké Productions et Culture +, pour la première édition du festival « Que fa ? ». Nous lui souhaitons une très longue vie !

Tu n’arrêtes pas d’enchainer différents projets. Celui-ci a-t-il une saveur particulière pour toi ?

C’est une partie de ma vie, le résultat de mon année 2019. J’ai pu mettre en place un nouveau set, avec une nouvelle équipe. Ce n’est pas mon premier projet personnel, ayant sorti plusieurs EP, mais c’est mon premier véritable projet professionnel, que j’espère de meilleure qualité. On peut dire que c’est un pas vers mes prochaines productions. Pour le concert à l’Oméga Live, je réserve aux toulonnais une scénographie carrément cool. On a beaucoup travaillé sur ce live avec mon équipe. On veut pouvoir vous embarquer avec nous, et faire découvrir notre univers à ceux qui ne le connaissent pas. Je ne vais pas trop m’étaler parce qu’il faut savoir garder un peu de mystère, mais on aura une scène très colorée et pour les plus gourmands de gros bonbons sur scène !

Qu’est-ce qui t’inspire et te donne envie d’écrire ?

Disons que je vis ma vie, et que la vie m’inspire. Le but est de rester ouvert d’esprit sur un grand nombre de sujets. La plupart du temps, j’essaie d’occuper mes journées le plus possible. Je m’inspire de ce qui m’entoure. Je cumule les ressentis à propos de différentes situations. Puis le lendemain, le surlendemain ou trois mois après, j’écris sur ce que j’ai pu voir. Je raconte l’histoire de la vie en général plutôt que la mienne. Musicalement, j’aime beaucoup la fraîcheur qu’apporte le son du rap américain, ça paraît toujours plus enfantin, plus enjoué, j’essaie de m’en inspirer, tout en créant mon propre univers !

Quels sont tes projets ?

D’ici quelques temps, je vais tourner une émission mais je ne donnerai pas de détails pour le moment, je l’annoncerai quand le moment sera venu ! A part ça, je suis toujours en train d’enregistrer de nouvelles chansons. La musique c’est toute ma vie, je ne m’arrête jamais. Je rappe depuis que j’ai quinze ans. J’ai obtenu un DUT, mais je ne pense pas que les études étaient faites pour moi. J’ai préféré me consacrer pleinement à la musique.

Qu’est-ce que tu préfères entendre à propos de ta musique ?

Il y a des mots que j’aime bien pour la définir : une musique fraîche, colorée, chill, fruitée. J’aimerais que ma musique te redonne le sourire, que tout le monde puisse l’écouter et se sentir dans un bon mood. Et si tu ne vas pas bien, je veux que tu l’écoutes encore plus, pour te sortir de cette mauvaise période. La vie est dure pour tout le monde. J’essaie d’apaiser les esprits avec ma musique et de rappeler à ceux qui m’écoutent qu’on est tous dans le même bateau ! 


Discipline: Articles, Musique



Catégories : Articles, Musique

Retour

27.03 - Festival Que Fa ? - Omega Live - Toulon 

Que ce soit pour ses collaborations avec Lord Esperanza ou avec Columbine, le nom du rappeur français Nelick ne vous est sûrement pas inconnu. Amoureux de la vie, Nelick vous entraîne dans son univers, très coloré, qui lui a permis de développer un rap chantant tantôt groovy, tantôt cloud. C’est avec nonchalance qu’il rappe ses textes forts de sens et d’esprit. Après « Kiwibunnytape » et « Dieu sauve Kiwibunny », il revient cette année avec le personnage du méchant Piu-Piu, qui souhaite développer un « bonbon » qui rend heureux afin d’asservir le peuple. Tout un programme ! Vous pourrez le découvrir sur la scène de l’Oméga Live de Toulon aux côtés de Makala et d’Oboy grâce à Tandem, Otaké Productions et Culture +, pour la première édition du festival « Que fa ? ». Nous lui souhaitons une très longue vie !

Tu n’arrêtes pas d’enchainer différents projets. Celui-ci a-t-il une saveur particulière pour toi ?

C’est une partie de ma vie, le résultat de mon année 2019. J’ai pu mettre en place un nouveau set, avec une nouvelle équipe. Ce n’est pas mon premier projet personnel, ayant sorti plusieurs EP, mais c’est mon premier véritable projet professionnel, que j’espère de meilleure qualité. On peut dire que c’est un pas vers mes prochaines productions. Pour le concert à l’Oméga Live, je réserve aux toulonnais une scénographie carrément cool. On a beaucoup travaillé sur ce live avec mon équipe. On veut pouvoir vous embarquer avec nous, et faire découvrir notre univers à ceux qui ne le connaissent pas. Je ne vais pas trop m’étaler parce qu’il faut savoir garder un peu de mystère, mais on aura une scène très colorée et pour les plus gourmands de gros bonbons sur scène !

Qu’est-ce qui t’inspire et te donne envie d’écrire ?

Disons que je vis ma vie, et que la vie m’inspire. Le but est de rester ouvert d’esprit sur un grand nombre de sujets. La plupart du temps, j’essaie d’occuper mes journées le plus possible. Je m’inspire de ce qui m’entoure. Je cumule les ressentis à propos de différentes situations. Puis le lendemain, le surlendemain ou trois mois après, j’écris sur ce que j’ai pu voir. Je raconte l’histoire de la vie en général plutôt que la mienne. Musicalement, j’aime beaucoup la fraîcheur qu’apporte le son du rap américain, ça paraît toujours plus enfantin, plus enjoué, j’essaie de m’en inspirer, tout en créant mon propre univers !

Quels sont tes projets ?

D’ici quelques temps, je vais tourner une émission mais je ne donnerai pas de détails pour le moment, je l’annoncerai quand le moment sera venu ! A part ça, je suis toujours en train d’enregistrer de nouvelles chansons. La musique c’est toute ma vie, je ne m’arrête jamais. Je rappe depuis que j’ai quinze ans. J’ai obtenu un DUT, mais je ne pense pas que les études étaient faites pour moi. J’ai préféré me consacrer pleinement à la musique.

Qu’est-ce que tu préfères entendre à propos de ta musique ?

Il y a des mots que j’aime bien pour la définir : une musique fraîche, colorée, chill, fruitée. J’aimerais que ma musique te redonne le sourire, que tout le monde puisse l’écouter et se sentir dans un bon mood. Et si tu ne vas pas bien, je veux que tu l’écoutes encore plus, pour te sortir de cette mauvaise période. La vie est dure pour tout le monde. J’essaie d’apaiser les esprits avec ma musique et de rappeler à ceux qui m’écoutent qu’on est tous dans le même bateau !