zoom
Nos corps vivants - Le Liberté - 20h30

Nos corps vivants - Le Liberté - 20h30

    Partager sur :

De quels mondes intérieurs sommes-nous faits ? De quel rapport aux autres ? Qu’est-ce qui nous constitue entre émotions et souvenirs, culture et sensations ? Arthur Perole se livre et de l’intime au public, c’est une ode à l’expression de l’identité multiple de Nos corps vivants.

Le public est disposé autour de l’aire de jeu. Le musicien joue en direct et le régisseur son est lui aussi à vue. Dans cette proximité, nous sommes conviés à la vibration intime d’un corps, celui d’Arthur Perole en solo, d’accélérations en ralentissements, de retours rapides en fulgurances, de moments d’interrogations à d’autres où la sensualité l’emporte. Par instants, des bugs nourrissent la pièce d’humour et de poésie. Dans cet entrelacement, différents états du corps comme autant de facettes d’une identité qui ne se ferme pas, bien au contraire, mais s’ouvre à la fantaisie. Le costume s’inspire de l’art cinétique qui joue avec la couleur et la lumière et déplace nos perceptions. La musique de Marcos Vivaldi jouée en direct nous entraîne aux territoires de l’italo-disco, des chansons d’amour, du new beat, à des compositions répétitives et même à des interviews… Romantisme, besoin d’amour, incertitudes, tendresse, peurs, rêves, c’est toute notre humanité exaltée.

https://www.chateauvallon-liberte.fr/evenement/nos-corps-vivants/


Discipline:

Ville: Toulon

Date: 29 janvier 2022.



Catégories :

Retour
De quels mondes intérieurs sommes-nous faits ? De quel rapport aux autres ? Qu’est-ce qui nous constitue entre émotions et souvenirs, culture et sensations ? Arthur Perole se livre et de l’intime au public, c’est une ode à l’expression de l’identité multiple de Nos corps vivants. Le public est disposé autour de l’aire de jeu. Le musicien joue en direct et le régisseur son est lui aussi à vue. Dans cette proximité, nous sommes conviés à la vibration intime d’un corps, celui d’Arthur Perole en solo, d’accélérations en ralentissements, de retours rapides en fulgurances, de moments d’interrogations à d’autres où la sensualité l’emporte. Par instants, des bugs nourrissent la pièce d’humour et de poésie. Dans cet entrelacement, différents états du corps comme autant de facettes d’une identité qui ne se ferme pas, bien au contraire, mais s’ouvre à la fantaisie. Le costume s’inspire de l’art cinétique qui joue avec la couleur et la lumière et déplace nos perceptions. La musique de Marcos Vivaldi jouée en direct nous entraîne aux territoires de l’italo-disco, des chansons d’amour, du new beat, à des compositions répétitives et même à des interviews… Romantisme, besoin d’amour, incertitudes, tendresse, peurs, rêves, c’est toute notre humanité exaltée. https://www.chateauvallon-liberte.fr/evenement/nos-corps-vivants/