zoom
Pélléas et Mélisande - Le Liberté - 20h30

Pélléas et Mélisande - Le Liberté - 20h30

    Partager sur :

Pelléas et Mélisande est l’un des opéras les plus singuliers de l’histoire du genre. Drame lyrique en 5 actes et 12 tableaux créé à l’Opéra Comique en 1902, il innove radicalement et sonde les forêts obscures de l’inconscient, les méandres intérieurs de l’âme humaine, la puissance du désir.

Mélisande semble sortir d’un conte, éplorée près d’une fontaine, au cœur de la forêt, lorsque le prince Golaud la rencontre. Il la ramène au château et l’épouse. Entre Mélisande et le frère de Golaud, Pelléas, naît une attirance irrépressible. Au Royaume d’Allemonde, un monde clos et trouble, la mort rôde…
Claude Debussy transcende la pièce poétique de Maurice Maeterlinck : « La musique est faite pour l’inexprimable, je voudrais qu’elle eût l’air de sortir de l’ombre et que par instants, elle y entrât. » Tonalité sombre trouée de lumières irréelles, la tension est palpable, la simplicité de la langue de Maeterlinck est transfigurée par les mouvements suspendus et audacieux de la musique de Debussy. Les metteurs en scène, Moshe Leiser et Patrice Caurier ont encadré pendant trois ans des ateliers de formation à la Fondation Royaumont. C’est avec une nouvelle génération de chanteurs issus de cette prestigieuse école qu’est donnée cette version piano-chant réalisée par Debussy lui-même.


Discipline:

Ville: Toulon

Date: 15 janvier 2022.



Catégories :

Retour
Pelléas et Mélisande est l’un des opéras les plus singuliers de l’histoire du genre. Drame lyrique en 5 actes et 12 tableaux créé à l’Opéra Comique en 1902, il innove radicalement et sonde les forêts obscures de l’inconscient, les méandres intérieurs de l’âme humaine, la puissance du désir. Mélisande semble sortir d’un conte, éplorée près d’une fontaine, au cœur de la forêt, lorsque le prince Golaud la rencontre. Il la ramène au château et l’épouse. Entre Mélisande et le frère de Golaud, Pelléas, naît une attirance irrépressible. Au Royaume d’Allemonde, un monde clos et trouble, la mort rôde… Claude Debussy transcende la pièce poétique de Maurice Maeterlinck : « La musique est faite pour l’inexprimable, je voudrais qu’elle eût l’air de sortir de l’ombre et que par instants, elle y entrât. » Tonalité sombre trouée de lumières irréelles, la tension est palpable, la simplicité de la langue de Maeterlinck est transfigurée par les mouvements suspendus et audacieux de la musique de Debussy. Les metteurs en scène, Moshe Leiser et Patrice Caurier ont encadré pendant trois ans des ateliers de formation à la Fondation Royaumont. C’est avec une nouvelle génération de chanteurs issus de cette prestigieuse école qu’est donnée cette version piano-chant réalisée par Debussy lui-même.