zoom
PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021 PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021
zoom
PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021 PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021
zoom
PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021 PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021
zoom
PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021 PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021
zoom
PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021 PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021

PORTRAIT D’ARTISTE : Frank Micheletti – Festival Constellations- Du 17 au 19 septembre 2021

    Partager sur :

PORTRAIT D’ARTISTE

Frank Micheletti – Festival Constellations - Du 17 au 19 septembre 2021

Initialement attiré par le théâtre je décide de m’orienter vers la danse. J’accompagne Joseph Nadj sur plusieurs créations et reprises d’anciennes pièces de son répertoire. D’autres collaborations parallèles se construisent jusqu’à ce que je fonde en 1996 la compagnie Kubilai Khan Investigations. Depuis plus de 30 créations sont représentées en France et dans plus de 80 pays. Depuis les côtes du Mozambique jusqu’à la baie de Tokyo, passant par l’Amérique du Sud, le projet artistique ne cesse d’interroger l’espace/monde en mutations. Soucieux de partager nos pratiques, nous définissons des outils de transmission et de rencontres auprès des publics. Nous avons été Artiste Associé pour des périodes de 2 ou 3 années dans plusieurs structures (Pôle Sud à Strasbourg/Chateauvallon à Toulon/les théâtres de Bezons puis de Tremblay en France/l’Arsenal de Metz/le festival des rencontres internationales de Bagnolet/les scènes nationales de Clermont Ferrand, de Martigues puis celle de Beauvais et aujourd’hui celles du Jura).

Toujours guidé par une pensée géographique et aimanté par l’esprit des lieux, j’aime doubler mes recherches corporelles d’une observation aiguë des transformations en cours dans les différents types d’espaces urbains ou naturels en notant les continuités ou ruptures dans l’interconnexion de ces mondes.
En 2009, je reste 5 mois à Kyoto où je suis lauréat du programme de la Villa Kujoyama. Je garde pour l’archipel nippon un intérêt constant et des étonnements sans cesse renouvelés.

Comme chorégraphe j’apprécie les notions de formes et de distances qui se complémentent aux intersections entre espace, langage & corps. Je suis attaché à ce goût particulier qui associe géographie des formes, poétique du mouvement et politique des présences.
Les créations sont nombreuses, en partie sur les plateaux de danse, en partie inventant de nouvelles configurations de rencontres.

De nombreuses collaborations en dehors de mon domaine d’expression m’ont encouragé à des approches transversales. Nous avons monté plusieurs résidences, laboratoires et créations combinant le champ chorégraphique avec des chercheurs d’autres disciplines (géographe/anthropologue/romancier/plasticien).
J’ai commencé en 2018 un nouveau cycle de travaux en milieu naturel intitulé « Ciel Ouvert ». Plateau de plein air, d’altitude, ces expériences au dehors inscrivent des itinéraires, des correspondances qui agrandissent nos facultés perceptives. Suivant ces recherches, je viens de terminer une résidence artiste/chercheur avec une anthropologue italienne dans trois parcs naturels régionaux.
Dans un tout autre registre, la compagnie organise à Toulon (son lieu d’implantation) un cosmos dansant et sonore, le Festival Constellations qui prépare sa onzième édition. La ligne artistique accompagne les virages d’une création audacieuse, exigeante et ouverte aux renouvellements des écritures. Je cultive aussi une relation avec la musique en composant des créations sonores et officie sous le nom de Yaguara comme Dj.

Festival CONSTELLATIONS #11 - Programme 

Vendredi 17 septembre - Cercle Naval et Théâtre Liberté

Me too, Galatée • Pol Pi - 19h au Cercle Naval

Avec Me too, Galatée, Pol Pi explore le mythe de Pygmalion et de Galatée, sculpture devenue vivante, allégorie à la fois de l’acte de création artistique et de la domination masculine.

Précédé d’une rencontre publique à 17h sur le thème du croisement des médiums artistiques (danse, sculpture, musique, objets et art plastique) avec quelques équipes artistiques de cette 11ème édition.

AeReA • G.Panzetti & E.Ticconi - 20h au Liberté

AeReA, récompensé par le prix Hermes de l’institution Triennale Milano, se concentre sur un objet qui, en principe, a toujours fonctionné pour exprimer des idées d’appartenance et de séparation : le drapeau.

I-Clit • Mercedes Dassy - 20h45 au Liberté

Tenter de rendre compte de la complexité du phénomène de l’émancipation féminine contemporaine. I-clit s’inscrit dans un mouvement artistique mené par des femmes qui se ré-approprient leur corps comme outil politique.

EPURRS • Fabrice Lambert - 22h au Cercle Naval

Duo interprété par Wolf (Wilfried Ble) et Cyborg (Alexandre Moreau), vicechampions du monde de krump, EPPURS interroge l’univers et l’esthétique du Krump. Le spectacle sera présenté ici dans sa version brève destinée aux lieux publics.

Suivi d’un Dj set et dancefloor !

Samedi 18 septembre - Tour Royal

Stage Krump et Afro House - 11h au Cercle Naval

Stages de danse à l’attention du tout public pour découvir deux univers. 11h Stage Krump avec Cyborg (Alexandre Moreau) et Wolf (Wilfried Ble) 12h Stage Afro House avec Idio Chichava

Notre forêt • Justine Berthillot -15h et 20h45

Notre forêt en passe par nos sens et propose un voyage immersif et hybride qui nous fait tendre l’oreille vers une autre vision d’une monde, une autre mythologie susceptible de nous inspirer et peut-être même, de déplacer notre regard sur la nature et le vivant, lui redonner sa magie.

Chasseur de silence • Frédéric Tavernini - 15h30

Frédéric Tavernini se chorégraphie in situ, dans les sous-sols de la Tour Royale. L’esprit des lieux, savourer le silence, fermer les yeux et sentir les flux qui émanent de la pierre. Que me raconte cet espace, depuis 1514?

EPURRS • Fabrice Lambert - 16h

Duo interprété par Wolf (Wilfried Ble) et Cyborg (Alexandre Moreau), vice-champions du monde de krump, EPPURS interroge l’univers et l’esthétique du Krump. Le spectacle sera présenté ici dans sa version brève destinée aux lieux publics.

So • Collectif Ô 77 - 16h30 

Une danseuse et deux danseurs accompagné.e.s d’un batteur rebondissent ensemble sur une pulsation commune. L’intensité progresse constamment dans une recherche d’épuisement. Nourrir le besoin réel de se confronter à la gravité, seul et ensemble.

Delicate People • Ruth Childs & Cécile Bouffard - 17h30

Delicate People est un projet de recherche initié par Ruth Childs et Cécile Bouffardvisant à mixer leurs pratiques respectives, la danse et la sculpture. Les artistes explorent la liberté de concevoir un objet dans l’errance.

Prequel #3 • Etienne Rochefort - 18h et 21h15 

Avec Prequel #3, Etienne Rochefort va capter les tics, rictus et bugs des corps, il explore le « bugging », une danse de son invention. Ici, un solo de Sylvain Lepoivre.

Vestige #2 • Etienne Rochefort - 18h15

Série de plusieurs pièces courtes, légères et autonomes, Vestige #2 se consacre à la rencontre entre un danseur et un musicien. Ici Maxime Cozic rencontre le vibraphone de Nicolas Mathuriau.

Nebula • Vania Vaneau - 18h30

Avec Nebula, Vania Vaneau aborde le corps humain en relation avec la nature comme la rencontre de champs de forces dans un contexte post-apocalyptique. Comme une archéologie du futur qui dessinerait une nouvelle cosmogonie.

Kagabas • Live • Lion’s Drums - 19h30

En 2019, Lion’s Drums s’est rendu dans le massif de la Sierra Nevada, en Colombie, où il a fait la connaissance des Kagabas, une peuplade autochtone. Dans ce live audiovisuel, il continue à explorer le rapport entre field recordings, ambient et beats électroniques subtiles.

Pulse Constellations • Gabriel Schenker - 20h15

Le chorégraphe et danseur déconstruit et reconstruit la toile complexe des pulsations musicales, explore les limites entre le mathématique et l’organique, entre la précision numérique de la musique électronique et l’imprécision analogique d’une danse.

PARCE QUE LES MAJORETTES FINISSENT TOUTES SOUS UN TAS DE BUCHES OU DANS UNE BETONNEUSE • Pina Wood - 20h45

PARCE QUE LES MAJORETTES [...] est un poème-émission-radio sur la place publique qui explore le vacarme et la mise en scène du débat.

DJ SET • Yaguara - 22h > 02h 

Yaguara pose sur ses platines des vinyles qui nous rapprochent des planètes sonores en fusion. Ces Dj sets portent des histoires et des géographies multiples.AfroHouse / BassMusic / Batida / Afrobeats.

DJ SET • Lion’s Drums - 22h > 02h

Lion’s Drums signe un son d’une vibration puissante et pure, porté par une mécanique tribale qui dresse un pont entre la technologie actuelle et une forme de transe ancestrale.

Dimanche 19 septembre - Ecole Supérieure d'Art et Design, Cercle Naval et Théâtre Liberté

CONVERSATION AVEC OSKAR • Eloïse Deschemin - 14h30 et 17h15 à l’ESAD

Librement inspirée du Bauhaus – courant avant-gardiste né en Allemagne dans les années vingt –, Eloïse imagine une proposition dansée et parlée autour de la figure d’Oskar Schlemmer, peintre, sculpteur, décorateur, chorégraphe et professeur à l’école du Bauhaus.

Fandango et autres cadences • Aïna Alegre - 15h30 au Cercle Naval

Etudier le geste du martèlement, recueillir des histoires, danser, interpréter ces récits et gestes pour activer les mémoires du corps et recomposer une fiction en propre dans un duo entre la chorégraphe Aina Alegre et le danseur Yannick Hugron.

Prequel #3 • Étienne Rochefort - 16h au Théâtre Liberté et 17h à l’ESAD

Avec Prequel #3, Etienne Rochefort va capter les tics, rictus et bugs des corps, il explore le « bugging », une danse de soninvention. Ici, un solo de Sylvain Lepoivre.

Influx • Pak N’Djamena & Benoît Bottex - 16h30 au Théâtre Liberté

Pièce inspirée des cadences d’une usine de confection à Cape Town, où il est question d’une machine à coudre qui donne le rythme accompagnée d’instruments traditionnels du Mozambique.

Pulse Constellations • Gabriel Schenker - 18h à l’ESAD

Le chorégraphe et danseur déconstruit et reconstruit la toile complexe des pulsations musicales, explore les limites entre le mathématique et l’organique, entre la précision numérique de la musique électronique et l’imprécision analogique d’une danse.

Satellites On Air

Tout le long du festival, RadioActive & Constellations s’allient pour créer l’émission radio du festival. Au plus près des sentiers de la création, Audrey Souslaplage interrogera les intentions des artistes invités. Émission enregistrée en direct depuis les lieux du festival, à retrouver en podcast.

https://www.facebook.com/FestivalConstellations 

Septembre 2021

 

 


Discipline: Articles, Musique, Sur les planches, Événements



Catégories : Articles, Musique, Sur les planches, Événements

Retour

PORTRAIT D’ARTISTE

Frank Micheletti – Festival Constellations - Du 17 au 19 septembre 2021

Initialement attiré par le théâtre je décide de m’orienter vers la danse. J’accompagne Joseph Nadj sur plusieurs créations et reprises d’anciennes pièces de son répertoire. D’autres collaborations parallèles se construisent jusqu’à ce que je fonde en 1996 la compagnie Kubilai Khan Investigations. Depuis plus de 30 créations sont représentées en France et dans plus de 80 pays. Depuis les côtes du Mozambique jusqu’à la baie de Tokyo, passant par l’Amérique du Sud, le projet artistique ne cesse d’interroger l’espace/monde en mutations. Soucieux de partager nos pratiques, nous définissons des outils de transmission et de rencontres auprès des publics. Nous avons été Artiste Associé pour des périodes de 2 ou 3 années dans plusieurs structures (Pôle Sud à Strasbourg/Chateauvallon à Toulon/les théâtres de Bezons puis de Tremblay en France/l’Arsenal de Metz/le festival des rencontres internationales de Bagnolet/les scènes nationales de Clermont Ferrand, de Martigues puis celle de Beauvais et aujourd’hui celles du Jura).

Toujours guidé par une pensée géographique et aimanté par l’esprit des lieux, j’aime doubler mes recherches corporelles d’une observation aiguë des transformations en cours dans les différents types d’espaces urbains ou naturels en notant les continuités ou ruptures dans l’interconnexion de ces mondes.
En 2009, je reste 5 mois à Kyoto où je suis lauréat du programme de la Villa Kujoyama. Je garde pour l’archipel nippon un intérêt constant et des étonnements sans cesse renouvelés.

Comme chorégraphe j’apprécie les notions de formes et de distances qui se complémentent aux intersections entre espace, langage & corps. Je suis attaché à ce goût particulier qui associe géographie des formes, poétique du mouvement et politique des présences.
Les créations sont nombreuses, en partie sur les plateaux de danse, en partie inventant de nouvelles configurations de rencontres.

De nombreuses collaborations en dehors de mon domaine d’expression m’ont encouragé à des approches transversales. Nous avons monté plusieurs résidences, laboratoires et créations combinant le champ chorégraphique avec des chercheurs d’autres disciplines (géographe/anthropologue/romancier/plasticien).
J’ai commencé en 2018 un nouveau cycle de travaux en milieu naturel intitulé « Ciel Ouvert ». Plateau de plein air, d’altitude, ces expériences au dehors inscrivent des itinéraires, des correspondances qui agrandissent nos facultés perceptives. Suivant ces recherches, je viens de terminer une résidence artiste/chercheur avec une anthropologue italienne dans trois parcs naturels régionaux.
Dans un tout autre registre, la compagnie organise à Toulon (son lieu d’implantation) un cosmos dansant et sonore, le Festival Constellations qui prépare sa onzième édition. La ligne artistique accompagne les virages d’une création audacieuse, exigeante et ouverte aux renouvellements des écritures. Je cultive aussi une relation avec la musique en composant des créations sonores et officie sous le nom de Yaguara comme Dj.

Festival CONSTELLATIONS #11 - Programme 

Vendredi 17 septembre - Cercle Naval et Théâtre Liberté

Me too, Galatée • Pol Pi - 19h au Cercle Naval

Avec Me too, Galatée, Pol Pi explore le mythe de Pygmalion et de Galatée, sculpture devenue vivante, allégorie à la fois de l’acte de création artistique et de la domination masculine.

Précédé d’une rencontre publique à 17h sur le thème du croisement des médiums artistiques (danse, sculpture, musique, objets et art plastique) avec quelques équipes artistiques de cette 11ème édition.

AeReA • G.Panzetti & E.Ticconi - 20h au Liberté

AeReA, récompensé par le prix Hermes de l’institution Triennale Milano, se concentre sur un objet qui, en principe, a toujours fonctionné pour exprimer des idées d’appartenance et de séparation : le drapeau.

I-Clit • Mercedes Dassy - 20h45 au Liberté

Tenter de rendre compte de la complexité du phénomène de l’émancipation féminine contemporaine. I-clit s’inscrit dans un mouvement artistique mené par des femmes qui se ré-approprient leur corps comme outil politique.

EPURRS • Fabrice Lambert - 22h au Cercle Naval

Duo interprété par Wolf (Wilfried Ble) et Cyborg (Alexandre Moreau), vicechampions du monde de krump, EPPURS interroge l’univers et l’esthétique du Krump. Le spectacle sera présenté ici dans sa version brève destinée aux lieux publics.

Suivi d’un Dj set et dancefloor !

Samedi 18 septembre - Tour Royal

Stage Krump et Afro House - 11h au Cercle Naval

Stages de danse à l’attention du tout public pour découvir deux univers. 11h Stage Krump avec Cyborg (Alexandre Moreau) et Wolf (Wilfried Ble) 12h Stage Afro House avec Idio Chichava

Notre forêt • Justine Berthillot -15h et 20h45

Notre forêt en passe par nos sens et propose un voyage immersif et hybride qui nous fait tendre l’oreille vers une autre vision d’une monde, une autre mythologie susceptible de nous inspirer et peut-être même, de déplacer notre regard sur la nature et le vivant, lui redonner sa magie.

Chasseur de silence • Frédéric Tavernini - 15h30

Frédéric Tavernini se chorégraphie in situ, dans les sous-sols de la Tour Royale. L’esprit des lieux, savourer le silence, fermer les yeux et sentir les flux qui émanent de la pierre. Que me raconte cet espace, depuis 1514?

EPURRS • Fabrice Lambert - 16h

Duo interprété par Wolf (Wilfried Ble) et Cyborg (Alexandre Moreau), vice-champions du monde de krump, EPPURS interroge l’univers et l’esthétique du Krump. Le spectacle sera présenté ici dans sa version brève destinée aux lieux publics.

So • Collectif Ô 77 - 16h30 

Une danseuse et deux danseurs accompagné.e.s d’un batteur rebondissent ensemble sur une pulsation commune. L’intensité progresse constamment dans une recherche d’épuisement. Nourrir le besoin réel de se confronter à la gravité, seul et ensemble.

Delicate People • Ruth Childs & Cécile Bouffard - 17h30

Delicate People est un projet de recherche initié par Ruth Childs et Cécile Bouffardvisant à mixer leurs pratiques respectives, la danse et la sculpture. Les artistes explorent la liberté de concevoir un objet dans l’errance.

Prequel #3 • Etienne Rochefort - 18h et 21h15 

Avec Prequel #3, Etienne Rochefort va capter les tics, rictus et bugs des corps, il explore le « bugging », une danse de son invention. Ici, un solo de Sylvain Lepoivre.

Vestige #2 • Etienne Rochefort - 18h15

Série de plusieurs pièces courtes, légères et autonomes, Vestige #2 se consacre à la rencontre entre un danseur et un musicien. Ici Maxime Cozic rencontre le vibraphone de Nicolas Mathuriau.

Nebula • Vania Vaneau - 18h30

Avec Nebula, Vania Vaneau aborde le corps humain en relation avec la nature comme la rencontre de champs de forces dans un contexte post-apocalyptique. Comme une archéologie du futur qui dessinerait une nouvelle cosmogonie.

Kagabas • Live • Lion’s Drums - 19h30

En 2019, Lion’s Drums s’est rendu dans le massif de la Sierra Nevada, en Colombie, où il a fait la connaissance des Kagabas, une peuplade autochtone. Dans ce live audiovisuel, il continue à explorer le rapport entre field recordings, ambient et beats électroniques subtiles.

Pulse Constellations • Gabriel Schenker - 20h15

Le chorégraphe et danseur déconstruit et reconstruit la toile complexe des pulsations musicales, explore les limites entre le mathématique et l’organique, entre la précision numérique de la musique électronique et l’imprécision analogique d’une danse.

PARCE QUE LES MAJORETTES FINISSENT TOUTES SOUS UN TAS DE BUCHES OU DANS UNE BETONNEUSE • Pina Wood - 20h45

PARCE QUE LES MAJORETTES [...] est un poème-émission-radio sur la place publique qui explore le vacarme et la mise en scène du débat.

DJ SET • Yaguara - 22h > 02h 

Yaguara pose sur ses platines des vinyles qui nous rapprochent des planètes sonores en fusion. Ces Dj sets portent des histoires et des géographies multiples.AfroHouse / BassMusic / Batida / Afrobeats.

DJ SET • Lion’s Drums - 22h > 02h

Lion’s Drums signe un son d’une vibration puissante et pure, porté par une mécanique tribale qui dresse un pont entre la technologie actuelle et une forme de transe ancestrale.

Dimanche 19 septembre - Ecole Supérieure d'Art et Design, Cercle Naval et Théâtre Liberté

CONVERSATION AVEC OSKAR • Eloïse Deschemin - 14h30 et 17h15 à l’ESAD

Librement inspirée du Bauhaus – courant avant-gardiste né en Allemagne dans les années vingt –, Eloïse imagine une proposition dansée et parlée autour de la figure d’Oskar Schlemmer, peintre, sculpteur, décorateur, chorégraphe et professeur à l’école du Bauhaus.

Fandango et autres cadences • Aïna Alegre - 15h30 au Cercle Naval

Etudier le geste du martèlement, recueillir des histoires, danser, interpréter ces récits et gestes pour activer les mémoires du corps et recomposer une fiction en propre dans un duo entre la chorégraphe Aina Alegre et le danseur Yannick Hugron.

Prequel #3 • Étienne Rochefort - 16h au Théâtre Liberté et 17h à l’ESAD

Avec Prequel #3, Etienne Rochefort va capter les tics, rictus et bugs des corps, il explore le « bugging », une danse de soninvention. Ici, un solo de Sylvain Lepoivre.

Influx • Pak N’Djamena & Benoît Bottex - 16h30 au Théâtre Liberté

Pièce inspirée des cadences d’une usine de confection à Cape Town, où il est question d’une machine à coudre qui donne le rythme accompagnée d’instruments traditionnels du Mozambique.

Pulse Constellations • Gabriel Schenker - 18h à l’ESAD

Le chorégraphe et danseur déconstruit et reconstruit la toile complexe des pulsations musicales, explore les limites entre le mathématique et l’organique, entre la précision numérique de la musique électronique et l’imprécision analogique d’une danse.

Satellites On Air

Tout le long du festival, RadioActive & Constellations s’allient pour créer l’émission radio du festival. Au plus près des sentiers de la création, Audrey Souslaplage interrogera les intentions des artistes invités. Émission enregistrée en direct depuis les lieux du festival, à retrouver en podcast.

https://www.facebook.com/FestivalConstellations 

Septembre 2021