zoom
Poupie - Embarcation immédiate vers la Planète Poupie. Poupie - Embarcation immédiate vers la Planète Poupie.
zoom
Poupie - Embarcation immédiate vers la Planète Poupie. Poupie - Embarcation immédiate vers la Planète Poupie.
zoom
Poupie - Embarcation immédiate vers la Planète Poupie. Poupie - Embarcation immédiate vers la Planète Poupie.

Poupie - Embarcation immédiate vers la Planète Poupie.

    Partager sur :

Festival Couleurs Urbaines 

Dim. 24 octobre - Omega Live - Toulon

Poupie assume d’être différente, de vouloir mener sa vie à sa façon, dans ses excès et ses erreurs. Dans le cadre de sa venue au Festival Couleurs Urbaines, la jeune chanteuse nous fait découvrir son premier album "Enfant roi".

Ton style est très personnel, de quelle planète viens-tu ?
"Planète Poupie" : c’est un drôle d’endroit où tout est adapté à mes besoins, envies et sentiments.

Qui est cet "Enfant roi" ?
C’est un doux mélange de responsabilité, d’innocence, de spontanéité, de décisions et de règne. C’est un enfant adulte et un adulte enfant.

Pourquoi devons-nous absolument écouter ton album ?
Je pense qu’écouter "Enfant roi" c’est découvrir une vision de la vie, ma vision, que j’ai mise en libre-service en sortant cet album pour le reste du monde. Il faut l’écouter peut-être parce qu’il s’agit d’une vision très positive des choses et je crois qu’il n’y a jamais assez de bonnes ondes.
Avec cet album, je veux simplement montrer qui je suis de la manière la plus sincère et fidèle à la réalité. Les mots sont sortis de ma bouche si spontanément que je conçois cet album comme un moyen de m’adresser à chacun de mes auditeurs personnellement.

Tu as écrit tous les textes de l’album, comment t’y prends-tu pour transcrire tes idées en chanson ?
Il n’y a pas de schéma précis pour écrire une chanson, c’est un exercice assez spontané et senti pour ma part et je crois que c’est ce qui crée la proximité avec celui qui écoutera, les mots sortent tout droit de mon cœur et ma tête.

Tu as dédié une chanson au film "Thelma et Louise" peux-tu nous en dire plus ?
Cette chanson "Thelma et Louise" parle de la quête vers ce que l’on veut, sans limite ni barrière. C’est une ode à la persévérance, à la beauté de la croyance en ses objectifs et rêves. Ce film de Ridley Scott m’a beaucoup marquée notamment la fin que j’ai trouvée magnifique et il est vrai que je voudrais toujours vivre ma vie avec la même fougue que Thelma et Louise.

Tu as passé plusieurs années à l'étranger et voyagé dans de nombreuses villes. Penses-tu que ce mélange de cultures a permis de te forger en tant qu'artiste ?
Changer autant de villes forge artistiquement bien sûr mais surtout personnellement et je crois que ce que j’aime le plus dans mon métier c’est ne pas avoir à faire beaucoup de différence entre professionnel et personnel. J’ai découvert à travers tous les voyages que j’ai faits, des cultures qui m’ont inspirée musicalement et intellectuellement pour cet album. C’est pour ça qu’on retrouve des reggaetons tels que "Mucha labia" sur l’album ! En réalité mes voyages et rencontres influencent beaucoup ma musique.

Comment va se passer le set au Festival Couleurs Urbaines ?
Nous allons jouer le nouveau show. J’ai vraiment hâte que les gens comprennent à quel point le live est l’essence de la musique et de ce métier que j’ai choisi pour ma vie ! J’ai hâte d’entendre les gens chanter avec moi ces chansons qui sont maintenant les leurs aussi !!!

Emilie Palandri

http://festival-couleursurbaines.com/

https://www.facebook.com/poupie.tv

Octobre 2021


Discipline: Articles, Musique



Catégories : Articles, Musique

Retour

Festival Couleurs Urbaines 

Dim. 24 octobre - Omega Live - Toulon

Poupie assume d’être différente, de vouloir mener sa vie à sa façon, dans ses excès et ses erreurs. Dans le cadre de sa venue au Festival Couleurs Urbaines, la jeune chanteuse nous fait découvrir son premier album "Enfant roi".

Ton style est très personnel, de quelle planète viens-tu ?
"Planète Poupie" : c’est un drôle d’endroit où tout est adapté à mes besoins, envies et sentiments.

Qui est cet "Enfant roi" ?
C’est un doux mélange de responsabilité, d’innocence, de spontanéité, de décisions et de règne. C’est un enfant adulte et un adulte enfant.

Pourquoi devons-nous absolument écouter ton album ?
Je pense qu’écouter "Enfant roi" c’est découvrir une vision de la vie, ma vision, que j’ai mise en libre-service en sortant cet album pour le reste du monde. Il faut l’écouter peut-être parce qu’il s’agit d’une vision très positive des choses et je crois qu’il n’y a jamais assez de bonnes ondes.
Avec cet album, je veux simplement montrer qui je suis de la manière la plus sincère et fidèle à la réalité. Les mots sont sortis de ma bouche si spontanément que je conçois cet album comme un moyen de m’adresser à chacun de mes auditeurs personnellement.

Tu as écrit tous les textes de l’album, comment t’y prends-tu pour transcrire tes idées en chanson ?
Il n’y a pas de schéma précis pour écrire une chanson, c’est un exercice assez spontané et senti pour ma part et je crois que c’est ce qui crée la proximité avec celui qui écoutera, les mots sortent tout droit de mon cœur et ma tête.

Tu as dédié une chanson au film "Thelma et Louise" peux-tu nous en dire plus ?
Cette chanson "Thelma et Louise" parle de la quête vers ce que l’on veut, sans limite ni barrière. C’est une ode à la persévérance, à la beauté de la croyance en ses objectifs et rêves. Ce film de Ridley Scott m’a beaucoup marquée notamment la fin que j’ai trouvée magnifique et il est vrai que je voudrais toujours vivre ma vie avec la même fougue que Thelma et Louise.

Tu as passé plusieurs années à l'étranger et voyagé dans de nombreuses villes. Penses-tu que ce mélange de cultures a permis de te forger en tant qu'artiste ?
Changer autant de villes forge artistiquement bien sûr mais surtout personnellement et je crois que ce que j’aime le plus dans mon métier c’est ne pas avoir à faire beaucoup de différence entre professionnel et personnel. J’ai découvert à travers tous les voyages que j’ai faits, des cultures qui m’ont inspirée musicalement et intellectuellement pour cet album. C’est pour ça qu’on retrouve des reggaetons tels que "Mucha labia" sur l’album ! En réalité mes voyages et rencontres influencent beaucoup ma musique.

Comment va se passer le set au Festival Couleurs Urbaines ?
Nous allons jouer le nouveau show. J’ai vraiment hâte que les gens comprennent à quel point le live est l’essence de la musique et de ce métier que j’ai choisi pour ma vie ! J’ai hâte d’entendre les gens chanter avec moi ces chansons qui sont maintenant les leurs aussi !!!

Emilie Palandri

http://festival-couleursurbaines.com/

https://www.facebook.com/poupie.tv

Octobre 2021