zoom
Précieux(ses) // Le Grand Bureau des Merveilles - Ici & Ailleurs

Précieux(ses) // Le Grand Bureau des Merveilles - Ici & Ailleurs

    Partager sur :

Par le prisme d’une émission de télé-réalité intitulée Le Grand Bureau des Merveilles qui vient bousculer les règles du théâtre et l’espace de représentation, Cathy Ruiz et Stephan Pastor jouent avec la place du spectateur et interprètent tous les personnages grâce aux nouvelles technologies. Un déploiement d’effets et d’apparitions qui sied aux « précieuses d’aujourd’hui », bourgeoises de province montées à la capitale comme s’il s’agissait d’une consécration, jet-setteuses adeptes des soirées people et des fashion week, ou « divines » rêvant de sortir de leur condition sociale. L’argent, le pouvoir, le luxe, l’obsession de la jeunesse et du paraître, la condition des femmes, la fracture sociale… Il y a peu, en effet, entre les caractères et les mœurs du 17ème siècle et aujourd’hui, quand les provinciales de Molière se rêvaient aristocrates : mêmes clivages, mêmes dérives et mêmes obsessions ! La farce comique n’en est que plus cruelle quand, sans l’ombre d’un doute, les Salons précieux ont laissé place au Grand Bureau des Merveilles.

https://www.theatresendracenie.com/saison/toute-la-saison/47-2022-events/536-precieux-ses.html


Discipline: Agenda, Théâtre, Divers

Date: 15 mars 2022.

Date de fin: 19 mars 2022.



Catégories : Agenda, Théâtre, Divers

Retour
Par le prisme d’une émission de télé-réalité intitulée Le Grand Bureau des Merveilles qui vient bousculer les règles du théâtre et l’espace de représentation, Cathy Ruiz et Stephan Pastor jouent avec la place du spectateur et interprètent tous les personnages grâce aux nouvelles technologies. Un déploiement d’effets et d’apparitions qui sied aux « précieuses d’aujourd’hui », bourgeoises de province montées à la capitale comme s’il s’agissait d’une consécration, jet-setteuses adeptes des soirées people et des fashion week, ou « divines » rêvant de sortir de leur condition sociale. L’argent, le pouvoir, le luxe, l’obsession de la jeunesse et du paraître, la condition des femmes, la fracture sociale… Il y a peu, en effet, entre les caractères et les mœurs du 17ème siècle et aujourd’hui, quand les provinciales de Molière se rêvaient aristocrates : mêmes clivages, mêmes dérives et mêmes obsessions ! La farce comique n’en est que plus cruelle quand, sans l’ombre d’un doute, les Salons précieux ont laissé place au Grand Bureau des Merveilles. https://www.theatresendracenie.com/saison/toute-la-saison/47-2022-events/536-precieux-ses.html