zoom
Roland Auzet - Trait d’union entre parole poétique et citoyenne.

Roland Auzet - Trait d’union entre parole poétique et citoyenne.

    Partager sur :

Théâtre

Nous l'Europe, banquet des peuples.

Théâtre de l'Esplanade - Draguignan
7 janvier 2022

 

Un spectacle musical et théâtral d’actualité, à l’aube de la présidence européenne pour la France, qui nous amène à nous interroger sur notre sentiment d’appartenance à l’Europe.

 

"Nous, l’Europe banquet des peuples" est l’adaptation théâtrale de l’écrit de Laurent Gaudé. D’où est née cette collaboration ?


En 2019, au vu des élections européennes qui s’annonçaient être une faillite dû au manque de sentiment d’appartenance à cette grande idée, nous avons décidé de faire un grand spectacle sur l’Europe. Laurent a alors donné naissance à deux objets textuels : un premier qui est un livre et un autre un texte, issu du premier, cette pièce de théâtre. L’idée est de renouer avec la possibilité de faire entendre la parole poétique en relation avec le sentiment d’appartenance à cette grande idée qu’est l’Europe.

Quel est le message que vous souhaitez faire passer au public ?


Le message principal est avant tout un sentiment de partage : il faut que l’on puisse discuter les uns avec les autres afin de partager cette grande idée et construire ce sentiment d’appartenance nécessaire.
A partir de janvier 2022, le président a défini des grands axes pour l’Europe : la reprise, l’économie, la valeur internationale et le sentiment d’appartenance. Nous travaillons depuis le début sur cet axe avec le public pendant le spectacle mais aussi lors de rencontres ou d'ateliers.
Il y a une série d’actions artistiques culturelles qui permettent de travailler sur ce sentiment. Cela a d’ailleurs commencé il y a quelques semaines à Draguignan et ce travail de sensibilisation artistique et d’éducation culturelle continuera après le spectacle.

 

"Nous l'Europe, banquet des peuples" est un spectacle d’actualité ?


Effectivement, Draguignan est la première ville dans laquelle nous jouerons le spectacle en 2022, et dès janvier, la France sera présidente de l’Union Européenne. Le spectacle est labellisé par la présidence française de l’Union Européenne et la tournée est sous le patronage de la commission européenne.
Cependant, nous ne sommes pas dans une opération de promotion. Notre objectif est de rendre les questionnements citoyens les plus justes sur ce sujet.
Il est primordial de continuer à débattre, le projet de l’Europe est un projet loin d’être terminé, qui mettra des centaines d’années à se parfaire.

 

Quelles techniques scéniques avez-vous utilisé afin de recréer une image fidèle de notre société ?


Il était important de la matérialiser par des effets réalistes. Ils ont été amenés, entre autres, par l’invitation d'un chœur de la ville où le spectacle se joue et par l’invitation d’un universitaire ou d’un politique avec lequel un acteur va débattre au milieu du spectacle.
La chorale, composée en général de quarante personnes, répond à l’engagement citoyen tandis que l’intervention d’une voix de la société civile permet de sublimer, dans ce spectacle, l’union entre parole citoyenne et parole poétique.

 

Elodie Bourguet

Janvier 2022


Discipline: Articles, Sur les planches



Catégories : Articles, Sur les planches

Retour

Théâtre

Nous l'Europe, banquet des peuples.

Théâtre de l'Esplanade - Draguignan
7 janvier 2022

 

Un spectacle musical et théâtral d’actualité, à l’aube de la présidence européenne pour la France, qui nous amène à nous interroger sur notre sentiment d’appartenance à l’Europe.

 

"Nous, l’Europe banquet des peuples" est l’adaptation théâtrale de l’écrit de Laurent Gaudé. D’où est née cette collaboration ?


En 2019, au vu des élections européennes qui s’annonçaient être une faillite dû au manque de sentiment d’appartenance à cette grande idée, nous avons décidé de faire un grand spectacle sur l’Europe. Laurent a alors donné naissance à deux objets textuels : un premier qui est un livre et un autre un texte, issu du premier, cette pièce de théâtre. L’idée est de renouer avec la possibilité de faire entendre la parole poétique en relation avec le sentiment d’appartenance à cette grande idée qu’est l’Europe.

Quel est le message que vous souhaitez faire passer au public ?


Le message principal est avant tout un sentiment de partage : il faut que l’on puisse discuter les uns avec les autres afin de partager cette grande idée et construire ce sentiment d’appartenance nécessaire.
A partir de janvier 2022, le président a défini des grands axes pour l’Europe : la reprise, l’économie, la valeur internationale et le sentiment d’appartenance. Nous travaillons depuis le début sur cet axe avec le public pendant le spectacle mais aussi lors de rencontres ou d'ateliers.
Il y a une série d’actions artistiques culturelles qui permettent de travailler sur ce sentiment. Cela a d’ailleurs commencé il y a quelques semaines à Draguignan et ce travail de sensibilisation artistique et d’éducation culturelle continuera après le spectacle.

 

"Nous l'Europe, banquet des peuples" est un spectacle d’actualité ?


Effectivement, Draguignan est la première ville dans laquelle nous jouerons le spectacle en 2022, et dès janvier, la France sera présidente de l’Union Européenne. Le spectacle est labellisé par la présidence française de l’Union Européenne et la tournée est sous le patronage de la commission européenne.
Cependant, nous ne sommes pas dans une opération de promotion. Notre objectif est de rendre les questionnements citoyens les plus justes sur ce sujet.
Il est primordial de continuer à débattre, le projet de l’Europe est un projet loin d’être terminé, qui mettra des centaines d’années à se parfaire.

 

Quelles techniques scéniques avez-vous utilisé afin de recréer une image fidèle de notre société ?


Il était important de la matérialiser par des effets réalistes. Ils ont été amenés, entre autres, par l’invitation d'un chœur de la ville où le spectacle se joue et par l’invitation d’un universitaire ou d’un politique avec lequel un acteur va débattre au milieu du spectacle.
La chorale, composée en général de quarante personnes, répond à l’engagement citoyen tandis que l’intervention d’une voix de la société civile permet de sublimer, dans ce spectacle, l’union entre parole citoyenne et parole poétique.

 

Elodie Bourguet

Janvier 2022