zoom
Sarah Lamour, Le printemps se refait une beauté. Sarah Lamour, Le printemps se refait une beauté.
zoom
Sarah Lamour, Le printemps se refait une beauté. Sarah Lamour, Le printemps se refait une beauté.

Sarah Lamour, Le printemps se refait une beauté.

    Partager sur :

Festival Equinoxe - Du 05.04 au 10.04 - Le Pradet

 

Pour cette onzième édition du festival Equinoxe qui aura lieu en avril prochain dans la ville du Pradet, la comédienne et metteur en scène, Sarah Lamour, assistée à l’organisation par les comédiens Victor Lassus, Fanny Prospero, Margot Croix, et Mathis Truc, nous fait part de son envie de partage et de joie à travers cet évènement théâtrale haut en couleur et festif...

 

Comment est née votre idée de créer un festival de cette envergure ?

L’idée est née il y a onze ans avec les « Journées du théâtre », qui se déroulaient à la période de l’Équinoxe. Le festival a débuté sur un week-end, avec des lectures et interventions, pour devenir aujourd’hui un festival conséquent et reconnu. Chaque jour est divisé en trois parties. Tout d’abord un goûter lecture à 17h, à la librairie « Mille Paresses » au Pradet, puis des spectacles de rue, et le soir, du théâtre ou des concerts, notamment le samedi le Guinguette Hot Club. Nous passons du théâtre contemporain avec la création de la compagnie “Le Bruit de la Rouille” au théâtre classique avec Molière. La compagnie l’Étreinte, qui co-organise le festival, va également présenter un spectacle et chaque journée sera terminée par un after avec boeuf musical et des jongleries poétiques avec une scène ouverte.

Allier théâtre, musique et spectacle en tout genre est devenu la personnalité du festival Equinoxe ?

Oui cela a pour but d’être une réunion des arts, car je crois éminemment que le théâtre aujourd’hui est indissociable du cirque, de la danse et de la musique. Créer un art total avec du théâtre de rue, des spectacles tous publics, joyeux et porteurs d’espoir, est très important pour nous. La période de l’Équinoxe apporte une symbolique avec le printemps qui revient, les jours qui se rallongent… Nous sommes dans une société où les gens ont l’air désespéré et on a vraiment envie de créer une fête du retour de la lumière, de ramener les sourires. Ce festival se veut populaire, il permet aux personnes qui ne vont jamais dans un théâtre de se sentir à l’aise. C’est le théâtre qui vient aux gens et non l’inverse.

Selon vous, le maître mot du festival est « l’échange » ?

Tout à fait. L’échange va se passer pendant six jours entre le public et les artistes puisque les artistes sont tous à disposition avant et après avoir joué. Les compagnies viennent de la France entière, ce qui permet de réunir différents horizons. Il y aura également des échanges entre les gens, le public est souvent invité à monter sur scène lors des soirées. Les artistes se rencontrent, que ce soient des comédiens, des musiciens, des danseurs…Voir toutes ces belles énergies réunies me fait énormément plaisir. Comme je dis toujours : “plus on est de fous, plus on est forts”.

Le thème cette année est « strass et paillettes »...

L’hyper-thème c’est même l’or. L’or avec ce besoin de lumière, ce besoin de richesse culturelle. Cette année nous mettons en avant les Freaks, ce sont pour moi les grandes stars du festival. Composés de cinquante comédiens bénévoles et amateurs des ateliers de l’Etreinte, ils forment la cohésion durant tout le festival à travers leur spectacle de rue.

Le festival intervient dans des lieux insolites comme la Mine Cap Garonne, cela apporte un grain de folie ?

Complètement. Cela permet de redécouvrir des lieux magiques et historiques. La ville du Pradet est une ville superbe à laquelle je suis extrêmement attachée. Réinvestir ce lieu incroyable, avec nos spectacles underground qui auront lieu les 9 et 10 Avril dans une mine totalement transformée en cabaret géant, permet de découvrir ce lieu d’une autre façon. Le but durant ce festival est de transformer la ville en une grande aire de jeu.

Stellie Poirrier

 

Interview Rupture

Est-ce mieux de rompre par texto ou en face à face ?

Pour moi, c’est en chanson et avec élégance !

Mieux vaut rester seule ou avec des amis en cas de rupture ?

Les amis c’est la vie !

Votre film d’amour préféré à regarder sans modération ?

« Breaking the waves » de Lars Von Trier

La musique qui te rebooste le moral ?

Iggy Pop !

Une pièce de théâtre qui t’évoque la rupture amoureuse ?

«Trahison» de Pinter ou « La réunification des deux Corées » de Pommerat.

 

Site Officiel du Festival Equinoxe

Facebook Evénement du Festival Equinoxe


Discipline: Articles, Événements



Catégories : Articles, Événements

Retour

Festival Equinoxe - Du 05.04 au 10.04 - Le Pradet

 

Pour cette onzième édition du festival Equinoxe qui aura lieu en avril prochain dans la ville du Pradet, la comédienne et metteur en scène, Sarah Lamour, assistée à l’organisation par les comédiens Victor Lassus, Fanny Prospero, Margot Croix, et Mathis Truc, nous fait part de son envie de partage et de joie à travers cet évènement théâtrale haut en couleur et festif...

 

Comment est née votre idée de créer un festival de cette envergure ?

L’idée est née il y a onze ans avec les « Journées du théâtre », qui se déroulaient à la période de l’Équinoxe. Le festival a débuté sur un week-end, avec des lectures et interventions, pour devenir aujourd’hui un festival conséquent et reconnu. Chaque jour est divisé en trois parties. Tout d’abord un goûter lecture à 17h, à la librairie « Mille Paresses » au Pradet, puis des spectacles de rue, et le soir, du théâtre ou des concerts, notamment le samedi le Guinguette Hot Club. Nous passons du théâtre contemporain avec la création de la compagnie “Le Bruit de la Rouille” au théâtre classique avec Molière. La compagnie l’Étreinte, qui co-organise le festival, va également présenter un spectacle et chaque journée sera terminée par un after avec boeuf musical et des jongleries poétiques avec une scène ouverte.

Allier théâtre, musique et spectacle en tout genre est devenu la personnalité du festival Equinoxe ?

Oui cela a pour but d’être une réunion des arts, car je crois éminemment que le théâtre aujourd’hui est indissociable du cirque, de la danse et de la musique. Créer un art total avec du théâtre de rue, des spectacles tous publics, joyeux et porteurs d’espoir, est très important pour nous. La période de l’Équinoxe apporte une symbolique avec le printemps qui revient, les jours qui se rallongent… Nous sommes dans une société où les gens ont l’air désespéré et on a vraiment envie de créer une fête du retour de la lumière, de ramener les sourires. Ce festival se veut populaire, il permet aux personnes qui ne vont jamais dans un théâtre de se sentir à l’aise. C’est le théâtre qui vient aux gens et non l’inverse.

Selon vous, le maître mot du festival est « l’échange » ?

Tout à fait. L’échange va se passer pendant six jours entre le public et les artistes puisque les artistes sont tous à disposition avant et après avoir joué. Les compagnies viennent de la France entière, ce qui permet de réunir différents horizons. Il y aura également des échanges entre les gens, le public est souvent invité à monter sur scène lors des soirées. Les artistes se rencontrent, que ce soient des comédiens, des musiciens, des danseurs…Voir toutes ces belles énergies réunies me fait énormément plaisir. Comme je dis toujours : “plus on est de fous, plus on est forts”.

Le thème cette année est « strass et paillettes »...

L’hyper-thème c’est même l’or. L’or avec ce besoin de lumière, ce besoin de richesse culturelle. Cette année nous mettons en avant les Freaks, ce sont pour moi les grandes stars du festival. Composés de cinquante comédiens bénévoles et amateurs des ateliers de l’Etreinte, ils forment la cohésion durant tout le festival à travers leur spectacle de rue.

Le festival intervient dans des lieux insolites comme la Mine Cap Garonne, cela apporte un grain de folie ?

Complètement. Cela permet de redécouvrir des lieux magiques et historiques. La ville du Pradet est une ville superbe à laquelle je suis extrêmement attachée. Réinvestir ce lieu incroyable, avec nos spectacles underground qui auront lieu les 9 et 10 Avril dans une mine totalement transformée en cabaret géant, permet de découvrir ce lieu d’une autre façon. Le but durant ce festival est de transformer la ville en une grande aire de jeu.

Stellie Poirrier

 

Interview Rupture

Est-ce mieux de rompre par texto ou en face à face ?

Pour moi, c’est en chanson et avec élégance !

Mieux vaut rester seule ou avec des amis en cas de rupture ?

Les amis c’est la vie !

Votre film d’amour préféré à regarder sans modération ?

« Breaking the waves » de Lars Von Trier

La musique qui te rebooste le moral ?

Iggy Pop !

Une pièce de théâtre qui t’évoque la rupture amoureuse ?

«Trahison» de Pinter ou « La réunification des deux Corées » de Pommerat.

 

Site Officiel du Festival Equinoxe

Facebook Evénement du Festival Equinoxe