zoom
Sonia Rossi & Julien Mermillon, coordonner les énergies du Quartier des Arts.

Sonia Rossi & Julien Mermillon, coordonner les énergies du Quartier des Arts.

    Partager sur :

L’un avec Chic Planète, une boutique de décoration vintage (et café-couture !), arpente la France à la recherche de trouvailles déco. L’autre avec DS Créa Art, met en avant les oeuvres d’un collectif de créateurs locaux. Ils ont été à l’initiative de l’association du Quartier des Arts qui vient de naitre pour promouvoir la vie économique et culturelle autour de la Rue des Arts.

Pourquoi avez-vous décidé de créer cette association du Quartier des Arts de Toulon?
Julien : C’est né de l’idée de coordonner les énergies et d’animer le quartier. C’est un projet ambitieux de faire revenir le public dans le Centre-Ville de Toulon. Nous nous sommes rendus compte que cela passe par de la création d’événements. Nous voyons que même les touristes ont été curieux cette année et sont venus à Toulon pour voir ce nouveau centre-ville. Mais notre enjeu premier, c’est les Toulonnais, c’est eux qui feront vivre la rue toute l’année. Il faut élargir le cercle, et attirer ceux qui ne sont jamais venus. Au-delà de l’aspect commercial, c’est un projet urbain. Il faut trouver un lien entre les acteurs du quartier qui nous permette de monter des projets. A terme, et en perspective de Noël, nous voulons proposer des animations qui puissent être commerciales, mais aussi artistiques et festives. Le but est d’arriver à consacrer du temps à ce projet commun, d’avoir d’autres adhérents que les commerçants, et d’ouvrir à tout le quartier, pas seulement aux adhérents de la Rue des Arts. C’est aussi un moyen d’avoir un interlocuteur pour les pouvoirs publics et tous les partenaires, et de parler d’une voix commune. Nous avons de nombreuses idées. Pour Noël par exemple, mettre en place un pass qui permettraient d’accéder à des ateliers dans différentes boutiques, des ateliers enfants, calligraphie, bijou, tatouage éphémère, céramique. Nous allons également faire appel aux Arts de la Rue, avoir des animations pour enfants pour que les parents soient délestés. Nous souhaitons rester sur notre vocation artistique.
Quels sont les événements à venir ?
Sonia : Le 1er septembre, nous avons créé un marché vintage avec les acteurs de la rue et le Twiggy Café sur la place de l’Equerre qui a organisé un vinyle market en réponse à l’événement. C’est ce que nous souhaitons, de la coordination.
Le 22 septembre de 10h30 à 19h30 se tiendra le Salon des Artistes et des Créateurs, dans la rue Pierre Semard et sur la Place de l’Equerre, en extérieur. Nous aurons des artistes peintres, des photographes, des céramistes, des créateurs de luminaires, de mobilier... Il y aura des performances dans la rue. Cela s’étend sur toute la journée. Le soir, le Twiggy fait une animation pour ceux qui veulent prolonger la soirée, autour de La Fête de la Bière. Nous souhaitons faire découvrir les artistes et artisans locaux et ce sont principalement des artistes et des créateurs qui ne sont pas présents aujourd’hui dans les galeries de la rue.
Nous avons d’autres idées pour l’avenir, comme « Tous dehors » où les acteurs du quartier seraient tous devant leurs boutiques pour proposer quelque chose de différent. Également un marché de producteurs locaux, en lien avec Le Petit Biscuitier, un marché éco-responsable, en lien avec By LMS. Les événements auront un lien avec les commerçants et acteurs de l’association. Tout cela sera aussi ponctué d’événements artistiques. Nous pensons nécessaire de communiquer sur les aspects spécifiques de la rue, par exemple les ateliers et l’aspect création.
Bien sûr les jeudis Be Arty continuent tous les premiers jeudis soirs du mois. Chaque boutique propose une animation libre à partir de 19h .

 

 

 

 


Discipline: Articles, Initiatives, Événements



Catégories : Articles, Initiatives, Événements

Retour

L’un avec Chic Planète, une boutique de décoration vintage (et café-couture !), arpente la France à la recherche de trouvailles déco. L’autre avec DS Créa Art, met en avant les oeuvres d’un collectif de créateurs locaux. Ils ont été à l’initiative de l’association du Quartier des Arts qui vient de naitre pour promouvoir la vie économique et culturelle autour de la Rue des Arts.

Pourquoi avez-vous décidé de créer cette association du Quartier des Arts de Toulon?
Julien : C’est né de l’idée de coordonner les énergies et d’animer le quartier. C’est un projet ambitieux de faire revenir le public dans le Centre-Ville de Toulon. Nous nous sommes rendus compte que cela passe par de la création d’événements. Nous voyons que même les touristes ont été curieux cette année et sont venus à Toulon pour voir ce nouveau centre-ville. Mais notre enjeu premier, c’est les Toulonnais, c’est eux qui feront vivre la rue toute l’année. Il faut élargir le cercle, et attirer ceux qui ne sont jamais venus. Au-delà de l’aspect commercial, c’est un projet urbain. Il faut trouver un lien entre les acteurs du quartier qui nous permette de monter des projets. A terme, et en perspective de Noël, nous voulons proposer des animations qui puissent être commerciales, mais aussi artistiques et festives. Le but est d’arriver à consacrer du temps à ce projet commun, d’avoir d’autres adhérents que les commerçants, et d’ouvrir à tout le quartier, pas seulement aux adhérents de la Rue des Arts. C’est aussi un moyen d’avoir un interlocuteur pour les pouvoirs publics et tous les partenaires, et de parler d’une voix commune. Nous avons de nombreuses idées. Pour Noël par exemple, mettre en place un pass qui permettraient d’accéder à des ateliers dans différentes boutiques, des ateliers enfants, calligraphie, bijou, tatouage éphémère, céramique. Nous allons également faire appel aux Arts de la Rue, avoir des animations pour enfants pour que les parents soient délestés. Nous souhaitons rester sur notre vocation artistique.
Quels sont les événements à venir ?
Sonia : Le 1er septembre, nous avons créé un marché vintage avec les acteurs de la rue et le Twiggy Café sur la place de l’Equerre qui a organisé un vinyle market en réponse à l’événement. C’est ce que nous souhaitons, de la coordination.
Le 22 septembre de 10h30 à 19h30 se tiendra le Salon des Artistes et des Créateurs, dans la rue Pierre Semard et sur la Place de l’Equerre, en extérieur. Nous aurons des artistes peintres, des photographes, des céramistes, des créateurs de luminaires, de mobilier... Il y aura des performances dans la rue. Cela s’étend sur toute la journée. Le soir, le Twiggy fait une animation pour ceux qui veulent prolonger la soirée, autour de La Fête de la Bière. Nous souhaitons faire découvrir les artistes et artisans locaux et ce sont principalement des artistes et des créateurs qui ne sont pas présents aujourd’hui dans les galeries de la rue.
Nous avons d’autres idées pour l’avenir, comme « Tous dehors » où les acteurs du quartier seraient tous devant leurs boutiques pour proposer quelque chose de différent. Également un marché de producteurs locaux, en lien avec Le Petit Biscuitier, un marché éco-responsable, en lien avec By LMS. Les événements auront un lien avec les commerçants et acteurs de l’association. Tout cela sera aussi ponctué d’événements artistiques. Nous pensons nécessaire de communiquer sur les aspects spécifiques de la rue, par exemple les ateliers et l’aspect création.
Bien sûr les jeudis Be Arty continuent tous les premiers jeudis soirs du mois. Chaque boutique propose une animation libre à partir de 19h .