zoom
Tiphaine Samson: « Le Liberté est le théâtre de tous ».

Tiphaine Samson: « Le Liberté est le théâtre de tous ».

    Partager sur :

Située au cœur de la ville, Le Liberté, scène nationale de Toulon, est une institution pluridisciplinaire autour des arts de la scène. Un acteur culturel majeur dont le rayonnement est salué unanimement et dont nous parle Tiphaine Samson, responsable des programmations thématiques.

Pourriez-vous nous parler de vos fonctions au sein du Liberté ?


J’ai intégré les équipes du Liberté en avril 2017 et suis en charge de la programmation des Thémas ainsi que des festivals du Liberté comme Le Festival des Arts Numériques, les Rendez-vous en Méditerranée, le Hors les Murs et Le Liberté à la plage. Ces différentes propositions ont pour but de créer des liens dynamiques avec un public toujours plus nombreux et d’ouvrir les portes du théâtre aux acteurs de la société civile locale. L’ouverture est le mot-clé de ce que nous proposons, comme le démontrera notre dernière nouveauté, la Nuit Liberté, qui va transformer à travers concerts, performances et DJ set Le Liberté en dance- floor avec une touche de mystère et un brin de folie.


Parlez-nous des Thémas de la saison 2017-2018.


La raison du plus fou est toujours la meilleure aborde la folie sous toutes ses formes. Ensuite, La Pyramide Humaine est un hommage à l’œuvre du réalisateur et ethnologue Jean Rouch. Intimités questionnera ce que l’on est, ce qu’on cache et le regard de l’autre sur notre intimité. Enfin, Le Fric interrogera notre rapport à l’argent, ses discriminations, ses paradoxes. Toute la programmation liée aux Thémas permet de prendre du recul sur un sujet, de lever des tabous, et surtout, d’avoir le regard sensible des artistes invités.


Comment élaborez-vous la programmation globale ?


Le programme des spectacles est bouclé en avril pour la saison suivante et quatre thématiques sont tirées de sujets liés aux spectacles choisis ou à un sujet de société qui nous tient à cœur. Ensuite, les Thémas se construisent au fur et à mesure autour des expos, films, conférences, tables rondes…. Nous sommes sur un calendrier plus resserré mais nous tenons à le garder pour plus de réactivité et d’ouverture. Cette souplesse nous place près des envies du public, de nos propres envies ainsi que des rencontres que l’on peut faire durant la saison avec des artistes mais aussi avec des acteurs de la ville. Alors évidemment, nous travaillons à flux tendu mais cela crée une synergie précieuse.


Quel regard portez-vous sur Le Liberté ?


A sa création, je voyais ce théâtre comme une locomotive, un lieu capable de stimuler les énergies déjà en place, de créer un élan capable d’amener la ville à développer son activité culturelle. Et je n’ai pas été déçue ! Le Liberté est devenu le théâtre de tous, un lieu où le public peut se sentir libre d’y vivre des expériences sensibles. Le Liberté contribue à faire de Toulon une Cité des Arts vivante et passionnante !

 

Site web du Liberté, Scène Nationale

 

 


Discipline: Articles, Sur les planches,



Catégories : Articles, Sur les planches,

Retour

Située au cœur de la ville, Le Liberté, scène nationale de Toulon, est une institution pluridisciplinaire autour des arts de la scène. Un acteur culturel majeur dont le rayonnement est salué unanimement et dont nous parle Tiphaine Samson, responsable des programmations thématiques.

Pourriez-vous nous parler de vos fonctions au sein du Liberté ?


J’ai intégré les équipes du Liberté en avril 2017 et suis en charge de la programmation des Thémas ainsi que des festivals du Liberté comme Le Festival des Arts Numériques, les Rendez-vous en Méditerranée, le Hors les Murs et Le Liberté à la plage. Ces différentes propositions ont pour but de créer des liens dynamiques avec un public toujours plus nombreux et d’ouvrir les portes du théâtre aux acteurs de la société civile locale. L’ouverture est le mot-clé de ce que nous proposons, comme le démontrera notre dernière nouveauté, la Nuit Liberté, qui va transformer à travers concerts, performances et DJ set Le Liberté en dance- floor avec une touche de mystère et un brin de folie.


Parlez-nous des Thémas de la saison 2017-2018.


La raison du plus fou est toujours la meilleure aborde la folie sous toutes ses formes. Ensuite, La Pyramide Humaine est un hommage à l’œuvre du réalisateur et ethnologue Jean Rouch. Intimités questionnera ce que l’on est, ce qu’on cache et le regard de l’autre sur notre intimité. Enfin, Le Fric interrogera notre rapport à l’argent, ses discriminations, ses paradoxes. Toute la programmation liée aux Thémas permet de prendre du recul sur un sujet, de lever des tabous, et surtout, d’avoir le regard sensible des artistes invités.


Comment élaborez-vous la programmation globale ?


Le programme des spectacles est bouclé en avril pour la saison suivante et quatre thématiques sont tirées de sujets liés aux spectacles choisis ou à un sujet de société qui nous tient à cœur. Ensuite, les Thémas se construisent au fur et à mesure autour des expos, films, conférences, tables rondes…. Nous sommes sur un calendrier plus resserré mais nous tenons à le garder pour plus de réactivité et d’ouverture. Cette souplesse nous place près des envies du public, de nos propres envies ainsi que des rencontres que l’on peut faire durant la saison avec des artistes mais aussi avec des acteurs de la ville. Alors évidemment, nous travaillons à flux tendu mais cela crée une synergie précieuse.


Quel regard portez-vous sur Le Liberté ?


A sa création, je voyais ce théâtre comme une locomotive, un lieu capable de stimuler les énergies déjà en place, de créer un élan capable d’amener la ville à développer son activité culturelle. Et je n’ai pas été déçue ! Le Liberté est devenu le théâtre de tous, un lieu où le public peut se sentir libre d’y vivre des expériences sensibles. Le Liberté contribue à faire de Toulon une Cité des Arts vivante et passionnante !

 

Site web du Liberté, Scène Nationale