zoom
Un jour, je reviendrai - Châteauvallon Scène Nationale - Ollioules - 20h30

Un jour, je reviendrai - Châteauvallon Scène Nationale - Ollioules - 20h30

    Partager sur :

Deux textes autobiographiques, deux pièces qui se suivent et racontent les dernières années de la vie de Jean-Luc Lagarce. Avec Vincent Dissez, seul en scène, Lagarce revient, dans la respiration d’une langue au style unique, dans une vie de théâtre qui revit au théâtre.

Dans L’Apprentissage, Lagarce sort du coma ; tel un bébé il réapprend les gestes les plus élémentaires. Le Voyage à la Haye narre ses tribulations en tournée, de Dole à La Haye en passant par Amsterdam, La Rochelle… Les deux textes parlent de la vie du théâtre, de la troupe comme une famille réinventée, pleine d’affect, de tendresse ou de conflits qu’il évoque avec beaucoup de pudeur et un humour teinté d’une douce ironie sur lui-même, sur les autres et sur les situations. Jean-Luc Lagarce sait qu’il va mourir et, de sa maladie il ne dit jamais le nom. L’innommable, c’est le sida, contre lequel aucun traitement ne peut alors lutter. Son écriture, une langue intime, musicale, formule et reformule, cherche l’énoncé le plus juste dans un style reconnaissable entre tous comme « du Lagarce ». Mise en scène sobre, lumières en à-plats de couleurs, Vincent Dissez est le passeur de témoin du grand auteur disparu juste avant d’avoir quarante ans. Vivre coûte que coûte, jusqu’au bout, porter sa vie et son destin sans les subir.

https://www.chateauvallon-liberte.fr/evenement/un-jour-je-reviendrai/


Discipline: Agenda, Théâtre

Ville: Ollioules

Date: 30 novembre 2021.



Catégories : Agenda, Théâtre

Retour
Deux textes autobiographiques, deux pièces qui se suivent et racontent les dernières années de la vie de Jean-Luc Lagarce. Avec Vincent Dissez, seul en scène, Lagarce revient, dans la respiration d’une langue au style unique, dans une vie de théâtre qui revit au théâtre. Dans L’Apprentissage, Lagarce sort du coma ; tel un bébé il réapprend les gestes les plus élémentaires. Le Voyage à la Haye narre ses tribulations en tournée, de Dole à La Haye en passant par Amsterdam, La Rochelle… Les deux textes parlent de la vie du théâtre, de la troupe comme une famille réinventée, pleine d’affect, de tendresse ou de conflits qu’il évoque avec beaucoup de pudeur et un humour teinté d’une douce ironie sur lui-même, sur les autres et sur les situations. Jean-Luc Lagarce sait qu’il va mourir et, de sa maladie il ne dit jamais le nom. L’innommable, c’est le sida, contre lequel aucun traitement ne peut alors lutter. Son écriture, une langue intime, musicale, formule et reformule, cherche l’énoncé le plus juste dans un style reconnaissable entre tous comme « du Lagarce ». Mise en scène sobre, lumières en à-plats de couleurs, Vincent Dissez est le passeur de témoin du grand auteur disparu juste avant d’avoir quarante ans. Vivre coûte que coûte, jusqu’au bout, porter sa vie et son destin sans les subir. https://www.chateauvallon-liberte.fr/evenement/un-jour-je-reviendrai/